Université d’Eté de développement édition 2016 : Des réflexions sur le réarmement...

Université d’Eté de développement édition 2016 : Des réflexions sur le réarmement moral des Béninois

0
PARTAGER

L’édition 2016 de l’Université d’Eté de  développement (Ued) s’est tenue hier, mercredi, 17 août 2016 à Akpakpa Pk3 précisément à Adélé Baké Guesthouse. « Le Réarmement moral pour Accélérer le Développement  du Bénin », c’est le thème qui a focalisé l’attention des participants au cours des travaux.

En effet, l’Université d’Eté de Développement est  une initiative de cadres béninois dont la plupart vivent ou travaillent en permanence ou momentanément à l’étranger et qui sont préoccupés par les problèmes de Développement de leur pays. L’objectif visé par ces derniers, à travers la présente initiative, est d’apporter leurs contributions à l’essor national.  Des discussions en ligne sur les questions de développement national, l’idée de matérialisation de ce cadre d’échange  par des rencontres à conduit en 2005 à la naissance de l’Université d’Eté de développement. Profitant chaque année de leur congé, ils se retrouvent au mois d’août au Benin pour une discussion, une réflexion sur une thématique donnée.  Les fruits de ces réflexions surtout les propositions sont envoyées aux autorités comme contributions. Au-delà des de la dimension de réflexions, l’UED offre une opportunité de rencontre entre des amis, d’anciens camarades ou collègues, et aussi des opportunités pour les béninois de la diaspora de trouver des amis au plan local sur qui s’appuyer pour le développement de projets, pour la coopération entre des organismes et même pour des investissements. Dans son mot introductif, le Président de l’Ued, Pierre Dandjinou a expliqué le choix du thème de la présente édition. « On se disait que c’est peut-être au niveau du mental des béninois qu’il faut travailler ; car on se demande d’où vient le fait que le béninois soit si bon à l’extérieur, mais qu’il suffit qu’il arrive chez lui pour qu’il soit éteint ? Pourquoi le Béninois de rue, a aujourd’hui l’insulte facile ? Pourquoi quand on cherche à changer les choses on vous dit que c’est comme cela que cela fonctionne ici ? Donc nous aurons à échanger, à chercher pourquoi ces dysfonctionnements et surtout faire des propositions » a-t-il clarifié. Après un hommage rendu à un ancien membre de l’Ued, Claude d’Almeida, des thèmes tels que « Contexte national : un système de valeurs peu favorables au développement du pays » ; « Réarmement Moral : définition, contenu et conditions pour son avènement au plan individuel et au plan collectif »et « Quelle contribution de l’UED à la pérennisation du Réarmement Moral ? » ont été abordés à travers une série de communications. Soulignons que les ministres des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonchi et de l’enseignement supérieur, Marie-Odile Attanasso ont pris part activement aux travaux de réflexions.

A.B


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE