Une vaste campagne de salubrité lancée à Aplahoué le 24 septembre prochain

Une vaste campagne de salubrité lancée à Aplahoué le 24 septembre prochain

0
PARTAGER

Aplahoué – Le conseil communal d’Aplahoué, troisième mandature, sous la houlette du maire Casimir Sossou, organise le 24 septembre prochain sa première édition de campagne de salubrité qui prendra en compte les grandes artères de chacun des sept arrondissements afin de les rendre un peu propre.

Longtemps prévue pour les derniers samedi de chaque mois et jamais exécutée depuis l’installation de l’actuel conseil communal d’Aplahoué, la campagne de salubrité sera effective le 24 septembre prochain.

A en croire Casimir Sossou, pour un début, chaque arrondissement va organiser sa journée de salubrité notamment sur les grandes artères et sensibiliser à cette occasion, les gens à nettoyer les abords de leur maison.

«Vous constatez avec amertume que sur la voie publique nous jetons les sachets plastiques partout et certaines personnes transforment la voie publique également en dépotoir», a-t-il indiqué.

Ainsi, pour cette première édition poursuit-il, «les chefs d’arrondissements seront instruits à cet effet pour que chaque arrondissement puisse bouger».

Par contre, au niveau de la commune précise-t-il, « nous allons essayer d’organiser cette journée au niveau du chef-lieu puisque nous sommes devenus une préfecture». On doit essayer de rendre notre milieu propre car, a-t-il renchéri, « on peut être pauvre mais digne et propre ».

Saisissant l’occasion, Casimir Sossou a expliqué le retard observé pour la concrétisation de ce projet est dû aux contraintes liées à l’organisation pratique du projet.

«J’avoue que le souhait a été de mettre le matériel approprié à la disposition des différents groupes organisés avant de lancer l’activité mais cela passe nécessairement par une délibération en conseil et c’est au cours de l’année 2016 que le conseil a délibéré pour autoriser cette journée», a expliqué le maire.

Pour lui, c’est cette délibération que la mairie est en train de vouloir mettre en œuvre le 24 prochain mais toujours est-il que le problème d’équipement n’est pas réglé. Néanmoins il est certain souligne-t-il, « que la campagne de salubrité commence avec les moyens de bord pour voir comment les populations vont adhérer à l’initiative afin que d’ici 2017 le matériel adéquat puisse être mis à leur disposition afin d’accélérer la propriété au sein de la commune».

ABP/CBA/DK

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE