Une rencontre sous régionale en vue pour promouvoir la protection des lanceurs...

Une rencontre sous régionale en vue pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte en matière de la lutte contre la corruption

0
PARTAGER

Cotonou - Le Rapporteur de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC), M. Agapit Napoléon Maforikan a tenu mardi après-midi, un point de presse au siège de ladite institution, pour annoncer la tenue du 12 au 16 Juillet prochain à Cotonou, de la 3ème assemblée générale annuelle du Réseau des institutions Nationales de Lutte contre la Corruption en Afrique de l’Ouest (RINLCAO).

L’objectif de cette assemblée est de dynamiser les actions du RINLCAO pour une efficacité globale de la lutte contre la corruption dans la sous-région ouest-africaine, a martelé dans son propos liminaire, Agapit N. Maforikan, Rapporteur de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption.

A l’en croire, cette activité dont les préparatifs vont bon train, va servir de cadre pour l’adoption du règlement intérieur et du rapport d’activités du RINLCAO, l’adoption de la stratégie de la CEDEAO pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte, la mise en place d’un dispositif de bonne collaboration entre les institutions membres du RINLCAO et les médias et la mise en place d’un mécanisme de suivi du Protocole A/P3/12/01 adopté le 21 décembre 2001 à Dakar par la CEDEAO sur la lutte contre la corruption et entré en vigueur en juin 2015.

Cette assemblée va réunir selon le conférencier, les chefs et les représentants des institutions nationales de lutte contre la corruption des pays de l’Afrique de l’ouest qui vont échanger leurs expériences concernant leurs relations avec les médias, et mettre en place une stratégie de la CEDEAO pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte et assimilés en matière de la lutte contre la corruption et les crimes connexes.

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de cette manifestation, a souligné Agapit Maforikan, rapporteur de l’ANLC qui a souligné que la tenue de cette assemblée permettra aux autorités béninoises de manifester leur engagement à lutter contre la corruption et autres infractions connexes en collaboration avec les Etats de la sous-région.

ABP/AM/DKJ

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE