Une bavure policière dégénère à Houéyiho

Une bavure policière dégénère à Houéyiho

2
PARTAGER

La situation est confuse depuis maintenant quelques minutes à Houéyiho dans 13èmearrondissement de la ville de Cotonou. Une bavure policière  dégénère en affrontement entre populations et forces de sécurité. Bilan provisoire : un mort, des blessés et un véhicule de la police brûlé.

Selon les témoignages recueillis sur place, dans une course poursuite avec un usager de la route qui aurait roulé en sens interdit, un véhicule de patrouille de la Police Nationale aurait renversé, devant le CEG Houéyiho (13ème arrondissement de la ville de Cotonou), un conducteur de taxi moto qui aurait rendu l’âme sur le champ.

Ce ‘’zémidjan’’ n’aurait pas obtempéré. Il s’en est alors suivi une course poursuite qui a pris fin devant le Collège d’enseignement général (CEG) de Houéyiho où le conducteur a trouvé la mort après une chute. La cause de la chute est attribuée aux policiers qui, à en croire les populations, auraient heurté le ‘’zémidjan’’ par derrière; celui-ci serait mort sur le coup.

Indignées, les populations riveraines ont manifesté leur colère et ont brûlé le véhicule de patrouille de la Police. Les forces de maintien de l’ordre venues en renfort ont dispersé les manifestants. Le corps sans vie du conducteur de taxi moto est toujours sur les lieux du drame.

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Ces policiers se sont donnés le vilain luxe d’envoyer une âme innocente dans l’inconnu et se donnent en plus raison. Dieu n’est pas bête et à cause de leur 500 FCFA, un véhicule, leur matériel de travail est en fumé. On peut comprendre combien de fois ils sont sot. L’âme du défunt le demain sera des comptes. être policier n’est pas synonyme de « on peut faire ce qu’on veut comme on veut où on veut et sans l’avis de personne ».

LAISSER UN COMMENTAIRE