Un an après la suspension du PPEA2 : Le Pne-Bénin appelle à...

Un an après la suspension du PPEA2 : Le Pne-Bénin appelle à la priorisation du règlement de la crise

0
PARTAGER

(Lire le communiqué)

COMMUNIQUE DU PARTENARIAT NATIONAL DE L’EAU DU BENIN (PNE-Bénin)

Il y a un an, l’Ambassade Royale des Pays-Bas au Bénin a annoncé la suspension du Programme Pluriannuel d’appui au secteur de l’Eau et de l’Assainissement au Bénin (PPEA2) d’un montant de 40,524 milliards de francs CFA en cours d’exécution à cause de nombreuses irrégularités constatées dans la gestion du Programme par le Ministère en charge de l’Eau. Cela a eu notamment comme conséquence l’arrêt de la préparation de la prochaine phase 2016-2010 dudit programme. A ce jour, les actions entreprises par le Gouvernement n’ont permis qu’une reprise partielle de la Coopération entre les Pays Bas et le Bénin, notamment dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Considérant que la reprise totale de la coopération dans le secteur de l’eau et de l’assainissement est subordonnée à la mise en œuvre satisfaisante du plan d’action de règlement de crise retenu entre l’Ambassade des Pays Bas et le Gouvernement du Bénin ; Considérant que la reprise totale n’est pas effective, Considérant que ni le contenu du Plan d’action de règlement de crise, ni sa mise en œuvre ne font l’objet de communication du Gouvernement ; Constatant que la non reprise totale de la coopération néerlandaise a porté un sérieux coup d’arrêt à la satisfaction des besoins pressants des populations en matière d’eau et d’assainissement ; Appelons le Gouvernement à traiter le dossier de mise en œuvre du plan d’action de règlement de crise PPEA 2 de manière prioritaire, transparente et efficace ; Invitons la Justice à dire le droit afin que tous les auteurs de cette crise soient connus et subissent la rigueur de la loi ; Exhortons le Gouvernement à mettre en place un cadre de suivi participatif de l’exécution du plan d’actions de règlement de crise. Il y va de la crédibilité du Bénin qui de façon incontestable aura besoin de l’aide extérieure pour la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable n°6 lié à l’eau et à l’assainissement. Cotonou, le 06 mai 2016.

Pour PNE-Bénin, Le Président, André TOUPE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE