Un an à la tête de la mairie de Cotonou : Léhady...

Un an à la tête de la mairie de Cotonou : Léhady Vinagnon Soglo, un homme de consensus, le bâtisseur né

0
PARTAGER

Comme le dit l’autre, s’il n’existait pas, il fallait le créer. Un Léhady Vinagnon Soglo, il en fallait absolument à la tête de la municipalité de la ville de Cotonou. 1 an d’exercice, et son savoir-faire force admiration. En effet, élu avec une majorité relative de 26 conseillers contre 23, dans un contexte politique particulièrement tendu, ila, très tôt, fait l’option d’un conseil municipal apaisé pour le développement de la ville. Conscient des défis majeurs du développement de cette vitrine du Bénin, il a posé des actes qui, aujourd’hui,résonnent.Du vote à l’unanimité de tous les élus municipaux du premier budget exercice 2016 proposé par le maire, à la mise en place des commissions permanentes et techniques de même que de l’élection des nouveaux chefs des 1er et 13ème arrondissements de la ville de Cotonou, son leadership a été prouvé.Il passera aussi par des réformes pour dynamiser l’administration municipaleen vue de faire d’elle une administration moderne, efficace et capable de répondre aux nouvelles exigencesissues de son programme «Cotonou 2020». Et que dire de ses relations avec les partenaires sociaux ?Le maire Léhady Soglo pratique une concertation permanente avec les syndicats. La lune de miel entre les syndicats de la mairie de Cotonou et les autorités municipales bat son plein. La nouvelle dynamique portée par le maire s’est aussi illustrée par le social au cœur de sa politique etla diplomatie municipale. En moins d’un an, il a jeté les bases d’une coopération fructueuse entre Cotonou et plusieurs villes d’Afrique, d’Europe, d’Asie, et des Amériques.

Cotonou, la ville assainie

Toujours dans l’optique de faire de la ville économique un pôle d’attraction, les actions de salubrité et d’assainissement ont été mises en œuvre. Aujourd’hui, la ville est soigneusement balayée et les travaux de désensablement se font également au quotidien. Un service spécial s’occupe du ramassage des déchets plastiques et autres débris dans la ville. Ceci, malgré les moyens limités dont dispose la mairie de Cotonou. Par ailleurs, grâce au tandem mairie de Cotonou et le Projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu), à travers le programme «Cotonou en campagne contre les inondations (3Ci)», l’impact des eaux de ruissellement dans les 13 Arrondissements de la ville, a été considérablement réduit. Tout ceci, augure, à n’en point douter des perspectives heureuses pour la population de Cotonou.L’avènement du maire Léhady Vinagnon Soglo à la tête de la capitale économique du Bénin se veut donc salutaire.

C.K


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE