Tribunal de première instance de Parakou : De nouveaux magistrats installés dans...

Tribunal de première instance de Parakou : De nouveaux magistrats installés dans leurs fonctions

0
PARTAGER

Les magistrats Adamou Moussa et Nouroudine Bakary sont désormais et respectivement président du tribunal de première instance de première de classe de Parakou et procureur de la République près la même juridiction. Ils ont été officiellement installés dans leurs nouvelles fonctions  dans la matinée du mardi 08 Novembre 2016 par Hubert Arsène DADJO, le premier président de la Cour d’appel de Parakou. Leur installation fait suite à leur nomination en Conseil des ministres en août 2016 par le garde des sceaux.

Après la lecture des actes de leur nomination, un bref rappel de certaines leurs obligations respectives conformément aux textes en vigueur, les deux magistrats promus à des postes de responsabilité ont été renvoyés à l’exercice de leurs nouvelles fonctions. Le tout nouveau président du tribunal de première instance de première classe de Parakou, Adamou Moussa avant sa nomination, a été précédemment, juge au tribunal de première instance de Parakou et  juge d’instruction du premier cabinet au tribunal de première instance de Lokossa. Des postes au niveau desquels, il a fait preuve de grande rigueur et de grande probité dans l’exercice de ses fonctions. Quant à NouroudineMalick Bakary, nouveau procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Parakou, il a servi au tribunal d’Abomey comme juge et était jusqu’à sa nomination juge d’instruction du 2è cabinet du tribunal de première instance de première classe de Parakou. Hubert Arsène DADJO, le premier président de la Cour d’Appel de Parakou a exhorté les nouveaux responsables de juridictions à assurer leurs nouvelles responsabilités avec rigueuret justice, conformément aux lois de la République en vue du rayonnement du tribunal de première instance de première classe de Parakou qui est l’une des juridictions les plus importantes du septentrion.

Marx CODJO (BrBorgou-Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE