Suspension des concours à polémique : Des lauréats expriment leur mécontentement au...

Suspension des concours à polémique : Des lauréats expriment leur mécontentement au Palais

2
PARTAGER

Les scénarios relatifs aux concours à polémique se poursuivent. Hier, jeudi 14 avril 2016, c’est la Présidence de la République qui a été assiégée par les lauréats desdits concours. Ces derniers ont, en effet, organisé un sit-in sur le palais pour exprimer leur mécontentement suite à la décision du gouvernement de suspendre tous les concours organisés depuis le premier trimestre de l’année 2015.

Bandeaux rouges noués à la tête et scandant le slogan « Tuez-nous », ces manifestants sont restés assis à même le sol dans le gazon du terre-plein situé à la devanture du palais de la République. Le porte-parole des manifestants, Christophe Beni et ses amis ont voulu être écoutés par le premier magistrat du pays, le président Patrice Talon. Le sit-in s’est tenu en présence des éléments de la garde républicaine qui ont, visiblement, priorisé la voie de la négociation avec les frondeurs. Il importe aussi de souligner que ces centaines de manifestants travaillent déjà au sein de nos différentes administrations. Se disant victimes d’un lynchage médiatique, les recrutés rejettent tout soupçon de fraudes car n’ayant pas été membres des commissions d’organisation. Ils qualifient ‘’d’arbitraire et de populiste sur fond de règlement de comptes », la décision du Gouvernement. La ‘’législation béninoise prévoit une institution différente de l’exécutif, un délai, une procédure en la matière, et des preuves juridiquement valables sans lesquelles on ne devrait pas suspendre » leur admission aux concours, ont-ils souligné.

A.B

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Ils devront avoir honte. ..qu’ils aillent retrouver leur cahier et reprendre leur recherche pour une nouveau concours. …

LAISSER UN COMMENTAIRE