Suppression de la session de rattrapage à l’Uac : Les étudiants marchent...

Suppression de la session de rattrapage à l’Uac : Les étudiants marchent sur le ministère demain

0
PARTAGER

La réforme relative à la suppression de la session de rattrapage à la Faculté de lettres, arts et sciences humaines (Flash/Uac) continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive dans la cité universitaire.  Après le boycott de toutes les compositions prévues dans cette entité, la communauté estudiantine entend désormais recourir à l’autorité ministérielle pour se faire entendre. Ainsi, sous la houlette des organisations estudiantines à caractère syndical à savoir la Fneb, l’Uneb et l’Unseb, les étudiants projettent une marche de protestation sur le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ce mardi, 26 juillet 2016. Une décision prise à l'issue de l'Assemblée générale organisée vendredi dernier pour faire le point des différentes démarches menées dans l’optique de régler définitivement les problèmes d'ordre académique et social des étudiants. Ils entendent donc manifester pour exiger des autorités rectorales et décanales, l'organisation de la session de rattrapage pour les étudiants de la Flash ainsi que son intégration dans le règlement pédagogique de la faculté, le payement des allocations universitaires a tous les étudiants bénéficiant d'un secours ou bourse dans un bref délai, la bonne application du système LMD et la suppression des faux frais qui y sont liés, l'établissement d'un calendrier unique à l'UAC dès la prochaine rentrée, la nomination d'un nouvel agent comptable au COUS/AC, le prolongement du séjour des étudiants dans les résidences universitaires, la poursuite du service de restauration et du trafic jusqu'à la fin des activités académiques, le payement des bourses, secours et frais de mémoire sans délai, la démilitarisation immédiate du campus et l'ouverture des petits portails de l'UAC de 06h à 20h au moins tous les jours sans exception. Les manifestants promettent se vêtir de tout noir avec une banderole rouge à la tête.

A.B


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE