Supposée non reconnaissance des diplômes de l’Uac à l’international : Le rectorat...

Supposée non reconnaissance des diplômes de l’Uac à l’international : Le rectorat lève le doute et dénonce

0
PARTAGER

COMMUNIQUE UAC

Il nous a été donné de constater ces derniers jours des attaques contre l’Université d’Abomey-Calavi, observées dans des émissions des Télévisions, particulièrement à la Télévision nationale (ORTB).  En l’espace d’une semaine, il est revenu, à trois reprises, des déviances verbales graves, attentatoires à l’image de marque des Universités publiques en général, et de l’Université d’Abomey-Calavi, en particulier.  En effet, au cours de l’émission débat « 3D », diffusée en direct le dimanche 9 octobre 2016 sur la chaîne nationale, l’un des quatre invités, du nom de VIDEGLA Auguste, a péremptoirement affirmé que, du fait des grèves des étudiants, les diplômes de l’Université d’Abomey-Calavi ne sont plus reconnus à l’international. En outre, dans un reportage relatif à la conférence de presse d’un collectif des promoteurs d’universités privées réagissant contre la mesure de fermeture de certaines universités privées et diffusé par presque toutes les chaînes de télévision de la place du dimanche 16 au lundi 17 octobre 2016 , l’un des conférenciers a martelé que les formations délivrées par leurs universités sont accréditées par le Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) contrairement à ceux délivrés par l’Université d’Abomey-Calavi.  Cette affirmation gratuite sans fondement et préjudiciable à la notoriété de notre chère Université ne saurait laisser indifférent notre sens de patriotisme.  Par ailleurs, le lundi 17 octobre 2016, un promoteur d’une université privée, Monsieur Valère GLELE, invité de la nouvelle émission matinale « 5/7 » de la Télévision nationale, s’est également permis de remettre en cause la reconnaissance des diplômes de l’UAC à l’international.  De même, il a été affirmé que l’UAC ne dispose pas dans son corps enseignants de 20% d’enseignants de rang magistral. Ce qui est totalement faux (voir le tableau ci-dessous).  

Tableau : Etat des enseignants statutaires de l'UAC en activité pour 2016-2017

ASSISTANT 167, soit 21% PROFESSEUR-ASSISTANT AUTONOME 33, soit 4% MAÎTRE-ASSISTANT 269, soit 34% MAÎTRE DE CONFÉRENCES (rang magistral) 214, soit 27% PROFESSEUR TITULAIRE (rang magistral) 114, soit14% TOTAL 797 enseignants. Source : service des Statistiques (Rectorat, UAC)

Il ressort de ce tableau que l’UAC dispose au total de 41% de professeurs de rang magistral.  Nous regrettons que certains promoteurs d’Universités privées soient obligés de s’en prendre à l’Université d’Abomey-Calavi d’où provient pourtant la quasi-totalité des enseignants qu’ils utilisent.  En alléguant sans preuve que les diplômes délivrés par l’UAC ne sont pas reconnus à l’étranger, ils font preuve de mauvaise foi justifiant une intention délibérée de diffamation sur l’Université d’Abomey-Calavi dont la réputation et le rayonnement dans la Sous-région ouest-africaine, sur notre continent et sur le plan international ne souffrent d’aucun doute.  Au-delà de l’Université d’Abomey-Calavi, de telles accusations graves et sans aucun fondement vérifiable portent atteinte à l’image de marque de notre pays, et compromettent les efforts du Gouvernement en vue d’un enseignement supérieur plus compétitif au Bénin.  En conséquence, le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi invite les hommes des médias en général, et ceux des Télévisions en particulier, à faire preuve de plus de vigilance afin d’éviter la répétition de telles dérives sur l’UAC.
_
Cellule de Communication/Rectorat-UAC


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE