Suivi de l’application des recommandations du Comité des droits de l’homme :...

Suivi de l’application des recommandations du Comité des droits de l’homme : Les Osc évaluent les actions menées

0
PARTAGER

Les Organisations de la société civile ont été conviées hier, jeudi 08 septembre 2016, à une importance séance d’échanges et de concertation sur le suivi de la mise en œuvre par le gouvernement béninois des recommandations du comité des droits de l’homme des Nations Unies. Cette rencontre, qui s’est tenue au Codiam à Cotonou, a permis une évaluation des efforts consentis par les parties prenantes.

Evaluer le chemin parcouru dans le cadre du suivi de la mise en œuvre par le gouvernement béninois des recommandations du comité des droits de l’homme des Nations Unies et se ressourcer pour faire face aux défis à relever. C’est l’objectif principal de la présente assise qui a connu la participation de plusieurs Osc intervenant dans la protection des droits humains au Bénin. Après avoir contextualisé la rencontre, le président de l’Ong Changement social Bénin, Ralmeg Gandaho a réitéré l’engagement de la plateforme des Organisations de la société civile à accompagner le gouvernement dans l’optique d’une meilleure application desdites recommandations. A cet effet, une interaction entre les différentes Ong impliquées s’avère indispensable, selon ses dires. Il a, par ailleurs, exhorté les participants à faire des recommandations pertinentes afin que les défis soient relevés pour le bonheur de l’humanité. Quant au Directeur du Centre pour les droits civils et politiques (basé à Genève en Suisse), Patrick Mutzenberg, il a souligné l’importance de la mission avant de reconnaitre les efforts consentis par le Bénin ces dernières années en matière de protection des droits humains et de l’enfant en particulier. L’expert Yadh Ben Achou est, quant à lui, revenu sur certaines recommandations prioritaires à savoir le droit à la vie, l’interdiction de la torture et de l’impunité, la promotion du genre, etc. A l’en croire, l’intermédiation entre le comité des droits de l’homme des Nations Unies et les Ong a permis d’enregistrer de résultats probants au Bénin. Il a évoqué entre autres la lutte contre la vindicte populaire, l’amélioration sur les conditions carcérales. Pour lui, le Bénin doit mettre les bouchées doubles pour être au rendez-vous des Objectifs de développement durable (Odd) en matière de respect des droits de l’homme. A sa suite, André Kangni Afanou s’est réjoui de la vulgarisation des messages contenus dans lesdites recommandations par les Osc avant de déplorer le fait que le Bénin ne dispose toujours pas de Commission nationale des droits de l’homme. Ainsi, les Osc se sont engagées à poursuivre les travaux de mise en place de la Commission Bénin des droits de l’homme (Cbdh).

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE