Suite à la proclamation des grandes tendances:Dieu de Banamè s’adresse à Patrice...

Suite à la proclamation des grandes tendances:Dieu de Banamè s’adresse à Patrice Talon

3
PARTAGER

Daagbo Dieu Esprit Saint a tenu à son presbytère de Banamè une conférence de presse, mardi 22 mars 2016. Cette sortie médiatique de la Mission de Banamè, intervenue au lendemain de la proclamation des grandes tendances par la Commission électorale nationale autonome (Céna), vise à saluer la maturité politique du peuple béninois et à attirer l’attention du nouveau Président de la République sur les chantiers sur lesquels les citoyens l’espèrent. Au détour de cette conférence, il a accordé une interview au quotidien Le Matinal.

Le Matinal : Quelles sont vos impressions après la publication des grandes tendances proclamées par la Céna et qui créditent Patrice Talon de 65,39% des suffrages exprimés ?

Daagbo, Dieu Esprit Saint : Patrice Talon est sorti gagnant. Je dirai plutôt que je suis satisfaite. C’est un sentiment de joie. Après les grandes tendances annoncées par la Céna, nous avons tous constaté que c’est le candidat Patrice Talon qui a remporté l’élection. Je félicite beaucoup le peuple béninois qui a eu un comportement de démocrate. Toutes mes félicitations au nouveau président de la République, Monsieur Patrice Talon. Nous sommes très heureux pour la libération du peuple béninois. Nous sommes très contents parce qu’après dix ans, ce n’est pas évident que nous assistions aujourd’hui à un scénario : « de l’exil à la Marina ».Ce n’est pas du tout évident. Patrice Talon, c’est un homme chanceux et très courageux. Il a bien mérité. C’est le peuple qui l’a choisi. C’est de lui que le peuple veut. Il n’a pas acheté ces deuxmillions de voix annoncées par la Céna. Il est sorti vainqueur. C’est le plus important. Vive la démocratie béninoise ! Vive le Bénin ! Les Béninois nous ont tous sidérés et je les remercie pour ça. Je remercie tous ceux qui ont contribué à la victoire de Patrice Talon. On ne peut que dire qu’on est satisfait après ces résultats-là. Nous sommes heureux. C’est un sentiment de joie qui nous anime.Merci à vous et merci à tous les Béninois.

Que peut-on attendre du nouveau Président de la République ?
Tout est fait et tout est consommé ! Mais tout n’est pas encore consommé, tout n’est pas encore fait. C’est une façon de parler que de dire que tout est fait et que tout est consommé. Vous savez que le pays est déjà à terre avant que Patrice Talon ne devienne chef d’Etat. Vous savez que c’est quand même dix ans de souffrance, de martyre, de torture. Les Béninois ont souffert et je pense que c’est un grand défi à relever par Patrice Talon. Je crois que c’est un grand défi pour lui. Les Béninois attendent beaucoup de lui. Quand je dis qu’ils attendent beaucoup de lui, j’espère que vous comprenez ce dont je parle. La manière dont les choses se passent jusqu’aux élections, il n’y avait plus d’espoir. Mais aujourd’hui, avec Talon, tout le monde espère. Les Béninois espèrent que les choses vont s’améliorer. Ils espèrent que ce sera vraiment un nouveau départ. C’est maintenant que nous allons vivre la vraie démocratie. Et donc, Patrice Talon, je lui demande de faire preuve de beaucoup de sagesse et d’humilité parce que pendant dix ans, le pays a été gouverné dans la haine et dans le mépris. Et maintenant qu’il est là et qu’il a promis des réformes, il a promis remettre le pays sur les rails. Il faut qu’il le fasse réellement parce qu’il ne suffit pas de dire « la paix ! La paix ! La paix ! » Et après, fait autre chose. Il faut qu’il se comporte ainsi. Notre pays le Bénin a besoin d’un homme humble à sa tête. Beaucoup d’humilité, beaucoup de sagesse et beaucoup d’amour. Il n’a qu’à gouverner le pays avec beaucoup d’amour. Parce que les Béninois en ont vraiment besoin. Ils en ont besoin. Nous espérons que le Bénin évolue dans la démocratie et que Patrice Talon fasse preuve de grandeur d’esprit. Qu’il montre aux Béninois qu’il est vraiment différent et que le Bénin mérite vraiment un nouveau départ. Je crois que si les choses se passent ainsi, les Béninois seront satisfaits. Tout se passera bien au cours de son mandat et que le peuple va l’aimer. C’est ce que je crois. Tout ce que j’ai à dire, c’est qu’on se mette ensemble pour travailler la main dans la main afin que la paix règne toujours au Bénin comme cela a toujours été le cas afin que la démocratie béninoise puisse continuer d’exister.
Merci beaucoup !

Propos recueillis par Zéphirin Toasségnitché

(Br Zou-Collines)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. il y a deux volonts de Dieu. Sa volont permissive et celle qui est parfaite prions seulement pour que la venue de notre nouveau prsident soit de la volont parfaite du crateur l’ ternel

LAISSER UN COMMENTAIRE