Soulèvement à Savalou après le passage du Chef de l’État.

Soulèvement à Savalou après le passage du Chef de l’État.

20
PARTAGER

Lors d’un déplacement dans la localité ce vendredi , Patrice Talon a  invité la population à mettre de côté son ambition de devenir chef lieu de département.

Je demande ce sacrifice à Savalou qu’elle oublie cette ambition d’être chef lieu, Savalou sera un grand pôle d’investissement économique mais pas chef lieu

La tension était plus que vive dans la commune de Savalou Branchages, pneux brûlés, etc…, les populations de cette localité ont tôt ce matin investi les rues bloquant ainsi la route inter-État SAVALOU – DASSA.

Aux dernières nouvelles, la promptitude des forces de l’ordre sur lieux à permis de calmer les ardeurs des manifestants qui promettent de revenir à la charge si le président de la République ne revenait pas sur ses intentions.

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

20 COMMENTAIRES

  1. savalou fait partie du Bénin alors le seul chef lieu est le Bénin et le président à belle et bien raison de le dit ils n’ont car penser à développer leurs localités pasque personne ne viendra le faire à leurs places

  2. On ne peut pas satisfaire l’envie de tout le monde. SAVALOU par rapport à DASSA, il n’y a pas de comparaison. Acceptons les décisions de notre Etat pour évoluer.

  3. Cette information aurait dû être incorporée dans un contexte de rapport de commissions partagé. Et Dieu sait, Yayi Boni avait investi des commissions pour faire ce travail. Que les rapports sortent une fois pour de bon.

  4. nous ne sommes pas dans une république bananière ou le chef de l’état dit ce qu’il veut sans se référer au x vraies acteurs.c’est une provocation envers ls Savalois

  5. pas de décisions partisanes dans cette affaire. la meilleure manière est de diligenter une commission pour mieux éclairer l’opinion. s’ils sont incapables alors on classe le dossier pour éviter des troubles car ce n’est pas une petite affaire

  6. manifester est un droit mais il faut que ce soit dans un cadre légal et surtout dans un cadre politique. un soit disant soulèvement n’est rien que de délinquance

  7. vraiment je m’indigne il fo savoir raison garder cher savalois.notre président a parler.si on n’est pas d’accord on peut l’écrire et mm demandé d’audience pour en parler.celui ki vous fais faire ça ne veut pas votre évolution personnelle avant DD vouloir celui de votre localité.ce bruit ne va pas amener notre président a revoir sa copie .calmons nous et voyons loin merci.

  8. Sans être chef lieu, Savalou peut et doit se développer. cessons de distraire et de troubler inutilement peuple qui a soif de quiétude et de progrès. voit-on discuter Athieme la place de Chef lieu à la place de Lokossa ou Bohicon à la place d’abîmer ?

  9. les travaux des commissions ont été déjà faits et bouclés et disent quels sont les villes qui doivent chef lieu de façon objective et scientifique..le PR ne fait qu’appliquer les résolutions de ces commissions, ensuite le PR a mi la manière pour informer les populations, ces agitations frisent la delinquence et l’égoïsme..

  10. la puissance russe est là pour anéantir en une fraction de seconde ces gendarmes du monde .que la France n’ose même pas.

  11. Mr le PR fixez les chefs lieux des départements par décret pris en conseil des ministres et si possible nommez les préfets au même conseil. Après cela le chien aboie la caravane passe.

  12. CE PR A EU UN COURAGE QU’AUCUN AUTRE PREDECESSEUR N’A EU. IL SUFFIT DE PRENDRE ET DE METTRE EN OEUVRE LA DECISION. ÇA A TROP DURE. 77 COMMUNES POUR 12 CHEFS LIEUX! AVANÇONS MAINTENANT ET PARLONS DEVELOPPEMENT!

  13. que faites -vous de l’Article 08 de la loi 97-028 du 15 janvier 1999 qui stimule les critères de la désigmation ds chefs-lieux de département ???????? et qui conforte la ville de SAVALOU dans ce fauteuil ??et qu’au annonce Savè et Dassa ont bloqué la voie inter-état Cotonou-Parakou.qu’ils ne veulent plus dirrigés par SAVALOU en occurence les Mahis(l’èthnie majoritaire des collines)

LAISSER UN COMMENTAIRE