Sonacop : Le gaz domestique, l’autre denrée rare

Sonacop : Le gaz domestique, l’autre denrée rare

0
PARTAGER

Jamais un sans deux. Les populations béninoises n’ont pas totalement fini avec les problèmes dus à la pénurie d’essence dans les stations de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop), que déjà, elles doivent faire face à celle du gaz domestique. Depuis quelques jours, en effet, le gaz domestique a disparu des stations et points de vente. Désormais à la recherche de la ‘’perle rare’’, les clients, dans des allers-retours incessants, ne savent plus à quel saint se vouer.  Les clients se plaignent. C’est le cas de ce père de famille rencontré, mercredi 01 juin 2016, à Cotonou. A l’entendre, c’est pour prévenir ces cas de rupture de gaz domestique qu’il a opté pour les services de la Sonacop. Mais face au désenchantement, l’homme envisage s’offrir ceux d’une autre société de vente. Un ‘’plaisir’’ que tous les clients de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop), ne peuvent s’offrir.

Devant cette situation, il ne reste plus qu’à espérer que le gouvernement du Président Patrice Talon mette à exécution sa politique de commercialisation de ce produit. A la faveur du conseil des ministres tenu le mercredi 25 mai dernier, selon le point fait par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki, la distribution du gaz sera ouverte à la grande concurrence.«Ce mercredi, le Conseil a mis en place un groupe de travail qui devra réexaminer la structure du mécanisme des prix des produits pétroliers et du gaz domestique. Ce groupe va proposer également les conditions d’une plus grande concurrence entre les distributeurs potentiels de gaz afin de réduire le prix du gaz dans la perspective de la lutte contre la déforestation », peut-on lire dans la parution du jeudi 26 mai, de votre journal ‘’Matin libre’’. Vivement donc ce groupe achève ses travaux.

Cyrience KOUGNANDE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE