Sit-in des femmes des marchés de Cotonou contre des décisions préfectorales

Sit-in des femmes des marchés de Cotonou contre des décisions préfectorales

2
PARTAGER

Cotonou - Les femmes des marchés de Cotonou ont protesté ce vendredi matin, à travers un sit-in à la bourse du travail contre la mesure prise par le préfet du Littoral, Modeste Toboula, relatif à la pose de barrières et l’ultimatum de déguerpir.

Elles dénoncent dans leur motion lue par la présidente de la coordination du comité d’action des usagers des marchés du Bénin, Thèrèse Waounwa, la pause arbitraire de barrières au niveau de certaines artères des marchés par le préfet du littoral, Modeste Toboula, et le marquage de certains hangars avec ultimatum de déguerpir. Selon elles, les barrières posées ont bloqué les activités commerciales dans les marchés.

A travers ce sit-in, ces vendeuses, commerçantes grossistes et détaillants entendent exiger la levée sans délai des barrières érigées à l’entrée des marchés et qui ralentissent selon elles leurs activités économiques.

« Nous protestons contre l’arbitraire dans le marquage des baraques et exigeons l’arrêt immédiat desdits marquages, sollicitons de la part du Préfet Toboula, une démarche à l’endroit des chefs quartiers et des usagers des marchés afin de définir les conditions d’assainissement et de sécurisation de ces lieux », ont martelé ces femmes.

Soulignons que le sit-in s’est tenu en présence des représentants des secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales.

ABP/CG/DKJ

aCotonou

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. pourquoi protestent-elles? les places occupées par elles sont pour le public béninois. Les barrières érigées sont pour la sécurité. Ces barrières les mettent à l’abri des braquages ou vols à mains armées.
    Est-ce la cause de leur mévente? Dans tout marché, il y a toujours vente et mévente. les uns vendent et les autres non! le chien aboie et la caravane préfectorale passe avec ses décisions…

LAISSER UN COMMENTAIRE