Sit in à l’INRAB: Les travailleurs mécontents exigent de meilleurs traitements

Sit in à l’INRAB: Les travailleurs mécontents exigent de meilleurs traitements

0
PARTAGER

Les travailleurs de l’Institut National de Recherche Agricole du Bénin (INRAB) ont crié leur ras-le-bol. Mécontents, ils ont organisé un sit-in, le lundi 18 juillet 2016, au siège de l’institution, à Agonkanmey. Au cours de ce rendez-vous, les camarades de Luc Laurent Mensah, secrétaire exécutif du Synatrader, venus pour se faire entendre, ont des heures durant, et avec insistance, invité l’autorité à venir les écouter. Ce que le directeur de l’INRAB, David Ahodokoun a fini par faire. Puisque ces derniers n’entendaient pas partir sans lui présenter leur motion dans laquelle, ils dénoncent des mauvais traitements qu’ils disent subir sous la gestion de ce directeur. Au nombre de ces dénonciations, on peut citer l’insistance de la direction à maintenir « 3 de leurs collègues en poste à Pobè à la maison, malgré le courrier de réintégration du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche », la situation sociale précaire dans laquelle vivent les agents contractuels de l’Inrab, le paiement en retard des salaires aux agents contractuels de la maison, le non-paiement des primes spécifiques aux agents contractuels, pour ne citer que ceux-là. Face à ces dénonciations, les manifestants exigent du directeur des actions concrètes visant à les corriger.

Voici les points de leurs exigences

Le respect des libertés et surtout des libertés syndicales;
Le paiement de tous les salaires dus aux agents contractuels sur Fonds
fonctions critiques;
Le paiement régulier et à boum’ da e des salaires aux Agents Contractuels ;
La réintégration des trois agents contractuels CRA-PP de Pobè;
Le paiement des moins perçus sur salaires dus Agents contractuels depuis la signature de leurs contrats jusqu’à ce jours ;
Le suivi de la carrière des agents ;
Le paiement des arriérés de la prime de rendement aux Agents contractuels ;
Le paiement de la prime de risques aux Agents de l’INRAB ;
Que l’institut souscrive à une maison d’assurance au profit des travailleurs ;
Que le président de la République instruise le ministre de l’Economie et des finances en vue de libérer diligemment les subventions de l’année 2016 (subventions INRAB et Fonds fonctions critiques);
Que le Président de la République instruise le Ministre de la Fonction
Publique et le Ministre de l’économie pour qu’ils prennent des dispositions
exceptionnelles de reversement des agents contractuels de l’INRAB en
Agents Contractuels de l’Etat;
Que des dispositions soient prises pour doter l’INRAB des moyens financier
pour la mise en application de son Accord d’Établissement ;
Que des dispositions soient prises également pour le paiement effectif de la
prime spécifique aux agents contractuels de l’INRAB

Anselme HOUENOUKPO

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE