Session extraordinaire du conseil municipal de Parakou : Baptême du feu réussi...

Session extraordinaire du conseil municipal de Parakou : Baptême du feu réussi pour le nouveau maire Charles Toko

0
PARTAGER

(L’auto gare centrale de Parakou bientôt délocalisé au Parc du CNCB)

Les conseillers municipaux de la commune de Parakou ont été conviés à une session extraordinaire du conseil municipal hier lundi 10 Octobre 2016. Cette session extraordinaire est la première qui intervient après l’élection de Charles Toko comme nouveau maire de la commune de Parakou suite à la destitution de Souradjou Karimou. Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour de ladite session dont les travaux ont été conduits de main de maître par le tout nouveau maire de la commune Charles Toko. On peut dire qu’il a réussi son baptême du feu. Il s’agit de l’étude et de l’adoption de la communication relative à la délocalisation de l’auto gare centrale de Parakou au parc du CNCB à Albarika, étude et adoption du 2ème collectif budgétaire de l’année 2016 et les divers. Les deux principaux points ont été adoptés par les conseillers municipaux. Ainsi, le maire Charles Toko a reçu le quitus de ses pairs conseillers pour la délocalisation de l’auto gare centrale de Parakou de son emplacement actuel qui est situé en face de l’hôtel de ville de Parakou pour le parking construit par le Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB) dans le quartier Albarika dans le premier arrondissement de la ville. Ceci pour répondre aux exigences de modernisation de la ville que s’apprête à engager l’actuelle équipe municipale.  Le collectif budgétaire a aussi reçu l’approbation des conseillers municipaux. Le maire Charles Toko, dans son allocution d’ouverture, a réitéré ses remerciements à l’endroit des conseillers pour la confiance placée en sa personne pour désormais, conduire la barque de développement de la cité des Koburus. Il sera question de rallumer la flamme de l’espoir dans le cœur des populations de Parakou. Et pour le faire, personne de sera de trop et il compte y aller avec méthode et organisation. Il dit mesurer l’immensité de la tâche qui lui incombe à la tête de la municipalité de Parakou. Il entend axer sa gouvernance sur plus de responsabilité des adjoints au maire et des chefs quartiers. Le maire Charles Toko a laissé entendre qu’un programme d’urgence est en préparation et prendra en compte tous les secteurs vitaux à impacter pour faire de Parakou une ville véritablement carrefour du Septentrion et qui va surtout impacter positivement l’administration municipale dans tous les secteurs. Tout en témoignant ses gratitudes aux anciens maires et aux notables de Parakou, le maire Charles Toko a déclaré  que le temps des querelles politiciennes est révolu et a souhaité que chacun, à sa façon, apporte sa pierre à  l’édifice, car il nourrit l’ambition de faire de Parakou une ville phare du Bénin. Et pour ça, il a le soutien du gouvernement de la Rupture et du Président de la République Patrice Talon qui sont bien conscients de ce que la municipalité de Parakou est un pôle économique capital qui doit pouvoir propulser le développement du Nord-Bénin.

Marx CODJO (Br Borgou-Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE