Séminaire municipal pour une gouvernance de qualité : Léhady SOGLO lance ses...

Séminaire municipal pour une gouvernance de qualité : Léhady SOGLO lance ses premières réformes

1
PARTAGER

Conformément à  sa vision pour Cotonou contenue dans son projet de ville « Pacte Cotonou 2020 », le  Maire  Léhady Vinagnon SOGLO lance ses premières réformes pour la performance de l’administration municipale. C’est dans ce cadre que se tiennent depuis hier,lundi 20 Juin à l’hôtel Azalai, les travaux du séminaire municipal sur la réorganisation des services municipaux. Ce séminaire prévu pour durer deux jours est appelé à engendrer un renouveau structurel de l’administration municipale. Il s’agit de revisiter l’organisation actuelle et proposer des mesures correctives pour une administration de qualité. Les travaux auxquels prennent part  les conseillers municipaux, les cadres techniques de la mairie, les partenaires techniques et financiers, les partenaires sociaux de la ville sans oublier les représentants des services déconcentrés de l’Etat, visent à répondre aux nouvelles exigences de gouvernance caractérisées par la mise en place des ressources humaines qualifiées, compétentes dans un cadre structurel bien adapté afin de gérer avec plus de rigueur et d’efficience les affaires de la cité.

Dans son mot de bienvenue, le Secrétaire Général  de la Mairie Sylvérius Raoul FALADE a précisé qu’au-delà de la mise en place d’un nouvel outil organisationnel, ces assises appellent à une révolution des consciences professionnelles du personnel appelé à animer les différents services municipaux. Dans cet élan, le porte-parole de la ville s’engage d’ores et déjà à relever ce défi et appelle tous les agents municipaux à lui emboiter les pas. Il n’a pas manqué de féliciter le Maire Léhady Vinagnon SOGLO dont l’abnégation, la détermination et l’esprit de suite ont permis la tenue effective de ce séminaire qui ouvre une nouvelle ère dans la gouvernance de la municipalité de Cotonou.

Conscient que c’est de la qualité des résultats issus du séminaire que dépend la performance de l’administration municipale, le patron de l’hôtel de ville de Cotonou Léhady Vinagnon SOGLO a invité les participants à des débats constructifs et soutenus. Il n’a pas manqué de faire un rappel des différentes actions dont la mise en œuvre permettra d’impulser une nouvelle dynamique au développement de la ville.  Pour le Maire,  « Aucune des reformes que nous envisageons de mettre en œuvre, qu’il s’agisse de l’informatisation de l’état civil ou de l’amélioration des services à la population, du concept de propreté intégrale, du recyclage des ordures ménagères et déchets urbains solides, des nouveaux projets d’assainissement et de lutte contre les inondations, de l’appropriation de la notion de « ville intelligente » en liaison avec la promotion des énergies renouvelables, de la réorientation des actions socio-éducatives à l’endroit de la jeunesse, de l’instauration d’une politique de solidarité au profit des couches vulnérables, et de bien d’autres projets, aucune de ces réformes ne saurait prendre corps, si elle ne s’inscrit dans le cadre d’une administration bâtie sur des fondations solides où le rôle de chacun est bien défini et où chaque agent, suivant sa qualité, ses compétences et mérites, est logé à la place qui lui convient, pour mieux servir », a conclu le Maire Léhady Vinagnon SOGLO.


 

REPUBLIQUE DU BENIN
DEPARTEMENT DU LITTORAL
MAIRIE DE COTONOU
Séminaire municipal

HOTEL AZALAÏ de Cotonou,
les 20 et 21 juin 2016

Allocution d’ouverture du Maire

Monsieur le Préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral ;
Messieurs les Adjoints au Maire ;
Messieurs les Chefs d’Arrondissement ;
Madame le Contrôleur Général par Intérim ;
Monsieur le Directeur de Cabinet ;
Monsieur le Secrétaire Général ;
Monsieur le Directeur Adjoint de Cabinet ;
Madame le Secrétaire Général Adjoint ;
Monsieur le Receveur Percepteur de la ville de Cotonou ;
Monsieur le Directeur Départemental des Impôts Atlantique-Littoral ;
Madame la Représentante de l’Agence Française pour le développement ;
Monsieur le Président de la Cellule de Cotonou du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs ;
Messieurs les Directeurs  des Services Municipaux;
Mesdames et Messieurs les Collaborateurs, en vos rangs, grades et qualités, Messieurs les Secrétaires Généraux des organisations syndicales ;
Messieurs les Consultants ;
Mesdames et Messieurs,

Soyez les bienvenus et merci d’avoir répondu à mon invitation.

Votre présence, ici, ce matin, témoigne de l’intérêt que vous accordez à la gestion des affaires relevant de la compétence de la Mairie de Cotonou, et plus particulièrement, à la dynamisation de l’administration municipale.

En effet, le séminaire municipal dont nous démarrons aujourd’hui les travaux, fait partie intégrante de mon programme d’actions et vise à renfoncer les outils de gestion de la Municipalité. Il nous offre l’opportunité de faire la relecture de l’organigramme municipal, devenu désuet du fait des nouvelles réalités, dans le souci de le rendre plus performant et de l’adapter aux exigences de l’heure.
Mesdames, Messieurs,

Qu’il vous souvienne qu’à ma prise de fonction en qualité de Maire de Cotonou, j’avais annoncé une série de réformes que nous devons engager, avec foi et détermination, dans le souci de mieux répondre aux nombreuses et légitimes sollicitations de nos chères populations.

Et en décidant de l’organisation d’un séminaire municipal, ma motivation première était la recherche de plus d’efficacité dans la gestion de l’administration municipale, une administration que je souhaite véritablement mettre au service du bien-être des populations à la base.

D’ailleurs, aucune des reformes que nous envisageons de mettre en œuvre, qu’il s’agisse de l’informatisation de l’état civil ou de l’amélioration des services à la population, du concept de« propreté intégrale », du recyclage des ordures ménagères et déchets urbains solides, des nouveaux projets d’assainissement et de lutte contre les inondations, de l’appropriation de la notion de « ville intelligente » en liaison avec la promotion des énergies renouvelables, de la réorientation actions socio-éducatives à l’endroit de la jeunesse, de l’instauration d’une politique de solidarité au profit des couches vulnérables, et de bien d’autres projets, aucune de ces réformes ne saurait prendre corps, si elle ne s’inscrit dans le cadre d’une administration bâtie sur des fondations solides, où le rôle de chacun est bien défini et où chaque agent, suivant sa qualité, ses compétences et mérites, est logé à la place qui lui convient, pour mieux servir, dans la droite ligne des objectifs clairement définis.

C’est pourquoi, les deux jours de travaux du présent séminaire municipal devront déboucher sur des mesures concrètes, visant à répondre promptement aux attentes des populations, par le biais des services de qualité.

L’heure est venue, de mettre l’Administration municipale au service des usagers, de la façon la plus prompte et la plus concluante possible, dans une approche participative et une gestion collégiale, incluantl’Administration centrale, les arrondissements et les quartiers de ville. Nous avons le devoir de travailler à réduire la lourdeur administrative au niveau de nos différents services.

Pour ce faire, nous nous devons d’œuvrer, dès maintenant, dans le sens d’une définition claire et sans équivoque, des missions et tâches assignées à chaque membre ou agent de notre administration.

En un mot, notre administration doit désormais s’inscrire dans une démarche de gestion axée sur les résultats, prenant en compte des indicateurs directement rattachés au développement local.

J’attends donc du présent séminaire, des résultats concrets qui épousent parfaitement les nouvelles perspectives inscrites dans notre vision. Déjà, en prélude à nos assises et en vue de faciliter l’atteinte des objectifs assignés au présent séminaire, deux consultants indépendants ont été sélectionnés pour conduire les travaux préparatoires, dans une approche participative. Le produit de leurs travaux fera l’objet de nos échanges pendant les deux jours que durera le séminaire.

Je saisis cette occasion pour décerner un satisfécit à ces consultants, en l’occurrence Messieurs ADOMOU Pierre-Claver et GOGAN Dagbégnon Mathias, et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de leur mission.

Je puis d’ores et déjà compter sur la détermination de tous les séminaristes ici présents, à participer activement aux différents ateliers, en fonction de leurs qualités, compétences ou expertises, en vue d’examiner les projets d’actes administratifs qui ont sanctionné la mission des consultants. Il s’agira, en somme, de fédérer les énergies pour proposer à l’administration municipale un outil qui garantisse, à court, à moyen et à long terme, la satisfaction des nobles aspirations des Cotonoises et Cotonois.
  

Par avance, je voudrais m’assurer d’un travail soutenu et de la qualité de vos résultats.

Et c’est en vous souhaitant beaucoup de courage et pleins succès à vos travaux, que je déclare ouvert, ce jour lundi 20 juin 2016, le séminaire municipal sur la relecture de l’organigramme de ville de Cotonou.

Vive la décentralisation !
Vive la Mairie de Cotonou !
Vive l’Excellence dans la Solidarité !
Je vous remercie.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. le marie Mr Liady soglo demande l’side de l’Etat central. pourquoi? dans le meme temps ou Il fete le nombre de milliard qu’Il å dans le compte? la jeunesse n’å plus de modele tout va de mål en pire

LAISSER UN COMMENTAIRE