Reportée pour des raisons électorales : La Jif 2016 célébrée hier au...

Reportée pour des raisons électorales : La Jif 2016 célébrée hier au Palais des Congrès de Cotonou

0
PARTAGER

Célébrée en différée au Bénin, la Jif 2016 a permis, à travers une série d’activités, de mener des réflexions approfondies sur le mieux-être et le mieux-vivre des femmes. « Les femmes sont des actrices incontestables et incontournables de l’économie, dudéveloppement local et de la production agricole dans notre pays », fit savoir la ministre en charge de la famille Clarisse Amoussouau cours du lancement des activités. Les femmes  ont été également conviées à suivre une communication autour du thème : « Egal accès aux facteurs de production, gage d’un développement durable». Au cours de la cérémonie, le bilan de la mise en œuvre des recommandations issues du forum sur la femme béninoise tenu  les 6 et 7 mars 2015 a été fait. Chacune des recommandations a été évaluée et une nouvelle feuille deroute a été définie en vue d’avancer plus rapidement vers leur entière réalisation. Les participants à la Journée Internationale de la femme ont fait un plaidoyer des femmes et de tous les acteurs de la promotion de la femme. Ce plaidoyer, qui  est une innovation,  se présente sous la forme d’un  message, qui sera délivré au ministre en charge de la famille. C’était l’occasion de rendre un hommage officiel à toutes ces femmes, qui ont lutté pour la promotion des droits de la femme. Une autre innovation, c’est la célébration de la JIF en déconcentré à travers la mise à disposition de fonds à certaines Ongs ciblées par département, de sorte que même dans les confins du Bénin, la Journée internationale dela femme soit célébrée par toutes les femmes. La fête a pris fin sur une note de satisfaction et les participants se sont donné rendez-vous pour la 22ème édition l’année prochaine. C’est un pari gagné pour le Président de la République, le Docteur Boni Yayi et le Ministre en charge de la Famille, Madame Clarisse Amoussou.

A.B

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE