René Bagoudou plaide pour la mise en service de la ligne aérienne...

René Bagoudou plaide pour la mise en service de la ligne aérienne Cotonou-Parakou

0
PARTAGER

Par : Joël ALAGBÉ

Le député René Bagoudou, élu de la 2e circonscription électorale sur la liste Alliance Soleil face à la presse parlementaire hier lundi 10 octobre 2016. Il s’est prononcé sur quatre sujets notamment la décision d’interdiction des activités des organisations estudiantines, sa prise de service à la Haute cour de justice (HCJ) et les conseils au nouveau maire de Parakou, Charles Toko qui est de la même alliance politique que lui, sans oublier la mise en service de la ligne aérienne Parakou-Cotonou pour rapprocher le Nord de la capitale du Bénin. A ce niveau, le député de Banikoara a insisté pour que la ligne aérienne Parakou- Cotonou démarre au grand bonheur des populations du Nord.

Au prime abord, le député de l’Alliance Soleil n’est pas allé par quatre chemins pour apprécier la décision d’interdiction des activités des organisations estudiantines prise par le gouvernement récemment. Pour lui, la punition infligée par le gouvernement est un peu sévère car a-t-il déclaré, cette décision ne devrait pas être généralisée à tous les autres campus universitaires du Bénin étant donné que c’est seule l’Université d’Abomey-Calavi qui est visée par l’autorité. En réalité, a-t-il poursuivi, si l’Etat remarque des anomalies dans la gestion ou encore dans la conduite des mouvements estudiantins, il lui revient de prendre des sanctions à l’encontre des étudiants qui se seraient comportés de façon indigne et surtout contre les principes démocratiques. Aux autres campus universitaires, le gouvernement devrait se contenter de les mettre en garde. Face à la situation, il invite le gouvernement à prendre des mesures contre les étudiants « incorrects » et donner la chance aux autres campus universitaires de connaître et de jouir l’animation des mouvements estudiantins.

Le second sujet qui était au menu des échanges est relatif à la prestation de serment ce mercredi 05 octobre 2016 devant le chef de l’Etat et l’installation à la Haute cour de justice (HCJ) des nouveaux juges pour le compte de la 7è législature (les députés René Bagoudou et Janvier Yahouédéou) qui sera effective le mercredi 12 octobre 2016. A ce niveau, le député René Bagoudou a remercié ses collègues de la 7è législature qui ont placé en lui une certaine confiance à travers leur vote. Une fois, la prestation de serment terminée, le député de Banikoara a pris la mesure de la mission qui l’attend à la Haute cour de justice. S’il est vrai que cette institution donne l’impression d’être dormante, le député Bagoudou a promis jouer sa partition pour alléger les dispositions de la mise en accusation.

L’élection du nouveau maire de Parakou en la personne de Charles Toko a intéressé le député René Bagoudou. Après avoir félicité le nouveau maire qui est de l’Alliance Soleil, le député de Banikoara estime que c’est maintenant que le plus dur commence. Car la réussite du nouveau maire rehausse non seulement l’Alliance Soleil mais aussi la ville de Parakou sur laquelle tous les regards sont focalisés. Toutefois, il compte sur les capacités managériales du maire Charles Toko pour réussir le développement de la cité des Kobourou.

En dernier point, le développement de la partie septentrionale par la mise en service de la ligne aérienne Parakou-Cotonou a été abordé par l’honorable René Bagoudou au cours de ses échanges. Au gouvernement notamment le ministre des Transports et des infrastructures, le député Bagoudou a invité de faire tout possible pour que ce rêve des populations soit une réalité afin de permettre à la partie septentrionnale de relier la capitale sans problème et en un temps records.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE