Rencontre maire de Cotonou-préfet du Littoral : Léhady Soglo œuvre pour une...

Rencontre maire de Cotonou-préfet du Littoral : Léhady Soglo œuvre pour une tutelle apaisée

0
PARTAGER

Suite à la demande d’explication adressée par le nouveau préfet du Littoral au maire de la ville de Cotonou au sujet de l’absence de la mairie à la cérémonie de passation de charges entre préfet entrant et sortant du département du Littoral, Léhady Soglo a rencontré hier à la préfecture l’autorité de tutelle Modeste Toboula. De leur entretien, il ressort que c’est une série de mauvais fonctionnement de l’administration et de malentendus qui sont à la base de ce quiproquo. Les personnalités se sont donc expliqués, se sont compris et se sont mis d’accord pour maintenir de très bonnes relations. Ils ont convenu ensemble d’aplanir leur divergence et de travailler main dans la main pour opérer les réformes nécessaires pour faire de Cotonou une ville moderne aux normes internationales. La démarche du maire de Cotonou Léhady Vinagnon Soglo s’inscrit dans une démarche de tutelle apaisée en ce sens qu’il pouvait ne pas se déplacer après avoir expliqué dans un courrier les motifs de l’absence de la mairie de Cotonou à la cérémonie de passation de charges. Mais Léhady Soglo ne perd pas de vue, les objectifs qu’il s’est fixé à travers son projet de ville  « Pacte Cotonou 2020 ». L’édile de la ville de Cotonou ne veut entretenir en aucune manière un rapport conflictuel avec l’autorité de tutelle. Ce qui risquerait de le bloquer dans sa volonté de faire de Cotonou une ville propre, assainie et solidaire comme le veulent les cotonois et cotonoises. C’est dans ce sens qu’il faut interpréter cette démarche d’humilité du maire.

Il faut souligner que la demande d’explication du préfet Modeste Toboula a suscité l’indignation de bon nombres de Béninois sur les réseaux sociaux, tant le ton employé n’avait pas plu. Mais l’autorité municipale n’a n’en pas tenu compte. Au contraire, le ton qu’il a employé dans sa réponse était des plus apaisants. De plus, il n’a pas voulu en rajouter à la polémique en se déplaçant personnellement vers l’autorité de tutelle. Et cela est à son honneur.

B.H.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE