Rencontre entre Mtfpas et les membres du Rénab/Mcpp :Adidjatou Mathys rassure de...

Rencontre entre Mtfpas et les membres du Rénab/Mcpp :Adidjatou Mathys rassure de la relance des activités de la microfinance

0
PARTAGER

La Ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, Adidjatou Mathys a tenu hier, jeudi 11 août 2016, une séance d’échange avec les membres du Réseau national des bénéficiaires du micro crédit au plus pauvres (Rénab/Mcpp).A l’occasion, l’autorité a rassuré les femmes bénéficiaires dudit micro crédit de la relance des activités du secteur au Bénin. C’était dans la salle de conférence dudit ministère à Cotonou.
Plus de doute. Les activités du secteur de la microfinance au Bénin reprendront dans les prochains jours pour le bonheur de toutes les femmes. C’est ce qu’on peut retenir de la séance d’échanges que la Ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, Adidjatou Mathys a eue hier avec les membres du Réseau national des bénéficiaires du micro crédit au plus pauvres (Rénab/Mcpp). Il s’est agit d’une rencontre qui précède les tournées de sensibilisation que l’autorité a prévues pour septembre prochain, lesquelles visent, entre autres, à prendre contact avec les membres du Rénab/Mcpp ; à s’enquérir de l’état du fonctionnement du Réseau national des bénéficiaires du Mcpp et des dispositions relatives au renouvellement des bureaux ; à sensibiliser les membres du bureau sur la nécessité de rembourser à bonne date et enfin, annoncer la tournée de la ministre en charge de la microfinance dans certaines localités. Plantant le décor, la Directrice du Fonds national de la microfinance (Fnm), Dénise Atioukpè a salué cette initiative de la Ministre Adidjatou Mathys qui prouve combien de fois l’autorité accorde du prix au secteur de la microfinance. A ses dires, le Rénab/Mcpp, créé en 2009, a pour mission de favoriser la solidarité et l’entraide mutuelle entre les membres, de promouvoir l’éducation économique et sociale de ses membres et, d’œuvrer pour la pérennisation du programme. A sa suite, la 1ère Vice-présidente du Rénab/Mcpp a salué l’avènement du micro crédit aux plus pauvres, car dit-elle, ce fonds qui va de 30.000 à 1.000.000 de Fcfa, joue un grand rôle pour le développement de la femme au Bénin. Toutefois, elle a déploré le fait qu’avec l’arrivée du régime de la rupture, les femmes n’ont plus les crédits et ne savent plus à quel saint se vouer. A cet effet, Bibata Rouga, a plaidé pour une reprise des activités du secteur. « ..Rien ne peut se faire sans la femme dans la société, puisque celles-ci aident leurs conjoints dans les dépenses du ménage », a reconnu la ministre en charge de la microfinance, Adidjatou Mathys. A l’entendre, le Régime du Nouveau départ a bien à cœur les problèmes des femmes. Au nom du gouvernement, elle a rassuré les femmes bénéficiaires de ce que le Président Patrice Talon ne peut jamais mettre fin aux micros crédits. La suspension provisoire des activités intervenue vise à faire le bilan des 10 précédentes années de parcours de la microfinance au Bénin, afin de trouver des solutions aux difficultés qui ont pour noms le non remboursement des crédits par des bénéficiaires, la politique dans l’octroi des microcrédits aux partisans etc. Cette suspension est donc intervenue pour repartir sur de bons pieds, dira la ministre, avant de rassurer que les activités du secteur seront relancées dans les prochains jours. Notons d’ailleurs que c’est avec satisfaction que les membres du Réseau national des bénéficiaires du micro crédit aux plus pauvres présentes à cette rencontre, ont accueilli la nouvelle, souhaitant que tout aille vite pour le mieux-être des femmes au Bénin.
Victorin Fassinou

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE