Rencontre entre Ca 4/Cotonou et jeunes d’Enangnon : Un échange fructueux, les...

Rencontre entre Ca 4/Cotonou et jeunes d’Enangnon : Un échange fructueux, les malentendus dissipés

0
PARTAGER

Depuis sa prise de fonction à la tête du 4e arrondissement de la ville de Cotonou, le Chef du 4e arrondissement de Cotonou Délonix Kogblévi a mis le dialogue et la gestion participative au centre du développement. Dans cette vision, il a tenu une séance d’échanges avec le collectif des jeunes du quartier Enangnon. Lequel a été fructueux au terme de ladite séance dont le seul point à l’ordre du jour était la construction du Collège d’enseignement général au quartier Enangnon Akpakpa Dodomè qui compte environ 20 mille habitants. Pour les jeunes, la construction de ce collège est importante afin de, non seulement désengorger le Ceg Akpakpa Centre mais aussi d’éviter les cas d’accident des élèves qui se déplacent en nombre important du quartier vers Akpakpa Centre. Ce qui ne serait pas chose faite au cours de l’année 2016-2017 car, aux dires du Ca 4, Délonix Kogblévi, le terrain que devrait abriter le Ceg Enangnon doit être sécurisé et viable suivant les normes en rigueur. De plus, selon les explications du Ca4, il y a non seulement un flou artistique autour du domaine (un problème de litige) mais il faut également un arrêté municipal et celui préfectoral avant toute construction dudit collège dont le budget serait envoisiné à plus de 20 millions de francs sans oublier le travail technique des structures compétentes. Avec des preuves à l’appui, Délonix Kogblévi a fait savoir aux jeunes, toutes les démarches entreprises pour l’aboutissement du dossier. «Ne vous faites pas manipuler », a-t-il conseillé aux jeunes avant de les rassurer qu’il se mettra au-dessus de la mêlée. «Entre ambition politique et les réalités, il y a un grand fossé», va-t-il renchérir avant d’exhorter la jeunesse à aller à la source de l’information.  

A.F.S.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE