Rencontre de planification des acteurs de l’EOA à Bohicon : L’agriculture écologique...

Rencontre de planification des acteurs de l’EOA à Bohicon : L’agriculture écologique et biologique étend ses tentacules au Bénin

0
PARTAGER

A l’instar du Mali, du Sénégal et du Nigéria, le Bénin est partie intégrante de l’initiative nommée EcologicalOrganic Agriculture (EOA) Initiative ce qui signifie en français Agriculture Ecologique et Biologique (AEB).

Financée par BiovisionAfrica Trust, cette initiative a pour objectifs, entre autres, d’augmenter la documentation de l’information et la connaissance sur l’agriculture écologique et biologique le long de la chaîne des valeurs et les différents acteurs pour la mise en pratique. Elle vise aussi à informer systématiquement les producteurs sur les approches et les bonnes pratiques d’EOA et les motiver à travers un renforcement de l’accès aux conseils et les services d’appui. Augmenter significativement la part des produits biologiques sur les marchés locaux, régionaux et internationaux et enfin renforcer les engagements inclusifs des acteurs sur le développement des chaines de valeurs des produits biologiques en promouvant les plateformes multi-acteurs nationales, régionales et continentales pour faire de plaidoyer en vued’un changement de politique publique, de plans et de pratiques font partie des objectifs.

Pour rendre cette initiative plus dynamique dans la perspective de résultats probants, les acteurs de la plate-forme béninoise pour la promotion de l’agriculture écologique et biologique se sont réunis, les 03 et 04 mai 2016 à l’hôtel Dako 1er de Bohicon. La mission fondamentale de cette rencontre a été de revoir et de revisiter la planification faite pour 2016 au niveau des quatre piliers de l’initiative notamment le pilier Recherche, formation et organisation ; le pilier information-Communication ; le pilier échelle de valeurs et développement de marché et le pilier de consolidation des activités. «Nous avons revu toutes les activités que nous devons mener au cours de cette année afin donc de pouvoir être efficace et pouvoir rendre compte et atteindre des résultats assez intéressants pour le projet agriculture écologique et biologique», a confié le coordonnateur de la Plateforme, le Professeur Vodounhè DavoSimplice.

En dehors de ce point à mis parcours, la rencontre de Bohicon a permis d’intégrer à cette lutte une agriculture écologique et biologique au Bénin, trois nouveaux acteurs. Il s’agit de Eloi Hounkponou, promoteur de riz bio à Grand-Popo; de Bienvenue ChabiAdjé, promoteur de l’engrais liquide biologique fabriqué à base des plantes, appelé «African Bio compost Grower».M.Franck Honzounnon de l’ONG «Agriculture biologique en Afrique «, Agri-bio Afrique dont le siège est à Kpomassè dans l’arrondissement de Kpomassè-Centre et dont l’ONG intervient dans le domaine agricole particulièrement a aussi rejoint le groupe.

Ces nouveaux acteurs ont exposé aux participants les activités qu’ils mènent de même que les résultats obtenus. Si pour l’ONG des efforts continuent d’être menés sur le terrain pour amener un grand nombre de producteurs de tomates à la cause de la production bio, les promoteurs du riz bio et de l’engrais liquide bio à base des plantes ont pu exhiber les fruits de leur travail. Ces produits que sont le riz bio de Grand-Popo et l’engrais liquide bio sont déjà mis en vente dans le pays aux fins de satisfaire les besoins des populations.

Pour le professeurSimpliceVodounhè Davo, l’enthousiasme manifesté par les différents participants, au cours des présentations témoigne de ce que l’agriculture écologique et biologique est entrain d’avancer au Bénin et a de beaux jours devant elle. En dehors de ces promoteurs invités, il a souligné que le Bénin regorge de beaucoup d’acteurs œuvrant pour une agriculture biologique et écologique et que d’autres acteurs restent à prospecter. «Nous n’avons pas encore pu épuiser tous les acteurs qui sont dans la même logique que nous. Nous avons fais un inventaire mais il en reste encore. Nous sommes entrain de mener la lutte pour la promotion de l’agriculture écologique et biologique et nous souhaitons qu’ils se joignent à notre mouvement pour que nous puissions avoir plus d’impacts sur le terrain».

Junior Fatongninougbo (Avec l’appui de la PASCIB)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE