Accueil Société

Remise de certificat de qualité à la Soneb: Les efforts du Dg David Babalola couronnés

0
PARTAGER

La Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) vient d’entrer dans le cercle très restreint des entreprises certifiées Iso 9001. Cet exploit a été célébré par les agents de ladite société hier mardi 20 juin 2017 au Centre de formation aux métiers de l’eau, à l’occasion de la remise de la certification à David Babalola, directeur général de la Soneb.

C’est au cours d’une cérémonie empreinte de solennité que la certification Iso 9001-2015 a été remise au directeur de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb), David Babalola, en reconnaissance des qualités des services offerts à la clientèle et surtout du management des agents de la Soneb. De la production à la distribution, passant par la facturation, David Babalola et son équipe font preuve d’une technicité rare dans la fourniture en eau potable aux populations. Une performance reconnue et saluée par Dekra certification. Procédant à la remise de la certification, Vincent Rousse a salué l’investissement du personnel et le dynamisme des agents de la Soneb en recherchant en permanence la qualité. Invitant le directeur général de la Société béninoise des eaux du Bénin et son équipe à ne pas prendre cette certification comme une fin en soi, il les a invités à rester mobilisés pour que cette distinction porte ses fruits. Contenant à peine ses émotions, le Dg/Soneb, David Babalola, a exprimé toute sa joie de recevoir cette certification qui, selon lui, constitue le label de la qualité des services de la société dont il porte la lourde responsabilité. Opportunité pour lui de remercier les certificateurs pour avoir reconnu et distingué le mérite du personnel de la Soneb. Pour lui, l’objectif de cette action d’éclat est de garantir la fourniture de l’eau potable à tous. «La reconnaissance de la Soneb est porteuse d’un message, le symbole d’une entreprise qui sait se conformer aux exigences du marché», a expliqué le Dg/Soneb. En recevant cette certification, a-t-il ajouté, la Soneb a franchi une étape importante de sa vie. «La certification est la qualité relevant d’une démarche importante dans la vie d’une entreprise», a fait observer M. Babalola. Le défi de la Soneb, a-t-il précisé, est de rester dans la vision du président Patrice Talon de servir de l’eau potable à tous. David Babalola a saisi la tribune pour faire un clin d’œil aux partenaires techniques et financiers à savoir la Banque mondiale, la Giz etc. sans lesquels cette prouesse n’aurait été réalisée.

Un important acquis

L’ambassadeur d’Allemagne près le Bénin, après avoir mesuré l’engagement de la Soneb cette certification, a fait observer qu’il s’agit d’un important acquis qui est célébré. Il a saisi le créneau pour ouvrir une parenthèse sur la coopération technique et financière de la République fédérale d’Allemagne au Bénin. «Le Pag à l’horizon 2021 est une réussite à travers cette certification», a déclaré le président du Conseil d’administration de la Soneb, Emile-Louis Paraïso en manifestant sa joie pour la certification Iso 9001 version 2015 de la Soneb. Le ministre de l’Energie, de l’eau et des mines, Dona Jean-Claude Houssou, a pour sa part, laissé entendre qu’en s’engageant et en réussissant une démarche qualité conforme aux normes Iso 9001 version 2015, avec les exigences qu’elle implique, la Soneb a décidé elle-même d’opérer la mue souhaitée pour une efficacité du secteur et son apport efficient au bien-être du peuple béninois. Tout en félicitant tout le personnel de la Soneb et son staff, le ministre en charge de l’Eau a remercié l’équipe de Dekra certification pour la validation de la conformité du système de management de la qualité de la Soneb. «Le thème du développement des capacités doit être au centre de vos réflexions et non en annexe de vos préoccupations, car de la qualité des hommes et femmes que nous avons, dépend notre capacité de produire les résultats attendus de nous par nos autorités et nos populations. Pour cela n’oublions pas à chaque fois que possible ou nécessaire de donner au développement des capacités et des compétences, toute la place qui lui revient afin qu’il ne soit pas dans les appendices, mais au cœur des préoccupations de nos différents projets de développement, car gage de pérennisation de nos actions», a-t-il lancé au personnel de la Soneb, en les invitant à ne pas dormir sur leurs lauriers.

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here