Régulation des marchés publics dans l’Uemoa:Un nouveau départ pour l’Ormp

Régulation des marchés publics dans l’Uemoa:Un nouveau départ pour l’Ormp

0
PARTAGER

Au terme des travaux de la 16ème réunion de l’Observatoire régional des marchés publics (Ormp) de l’Uemoa, tenue à Cotonou du 23 au 26 mai 2016, des recommandations ont été formulées. Primo, à l’endroit de la Commission de l’Uemoa, les participants ont souhaité l’implication des organes de contrôle et de régulation de la commande publique dans la suite du processus d’élaboration du cadre juridique du partenariat public-privé et dans la mise en œuvre au sein de l’Union.

Secundo, ils ont préconisé l’amélioration des diapositives permettant de renforcer l’implication du secteur privé communautaire dans l’exécution de la commande publique. A l’endroit des Etats, la première recommandation est d’accélérer la transposition des textes communautaires en vue de leur mise en œuvre. Deuxièmement, il s’agira de poursuivre les efforts de vulgarisation des numéros verts afin de renforcer la transparence et la lutte contre la corruption. La troisième recommandation, quant à elle, est de poursuivre les efforts de la mise en œuvre effective des mesures urgentes prescrites par la décision N°3 du 28 juin 2014. Clôturant cette 16ème réunion de l’Observatoire régional des marchés publics (Ormp), Servais Adjovi, le représentant du ministre des Finances, s’est réjoui des riches et fructueux débats sur les points inscrits à l’ordre du jour. Son souhait le plus ardent, a-t-il déclaré, est de voir les participants traduire en actes concrets les grandes conclusions qui ont sanctionné les travaux afin que l’efficacité de l’administration permette l’éclosion d’un secteur privé créateur de valeurs, de richesse et d’emplois dans les différents pays de l’espace Uemoa. Pendant les quatre jours qu’ont duré les travaux, les participants ont eu à évaluer la mise en œuvre des recommandations de la quinzième réunion de l’Ormp et des textes communautaires ; réfléchir sur l’état de mise en place du dispositif de promotion des partenariats publics-privé (Ppp) et identifier les modalités de mise en œuvre du volet dématérialisation du plan d’actions.

J.S.B

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE