Réglementation du secteur agricole au Bénin : Les Opa bientôt dotées d’un...

Réglementation du secteur agricole au Bénin : Les Opa bientôt dotées d’un cadre juridique

0
PARTAGER

La Direction de la législation rurale, de l’appui aux organisations interprofessionnelles et à l’entrepreneuriat agricole (Dlropea) convie depuis hier, jeudi 07 juillet 2016, les différents acteurs aux travaux de validation de l’avant-projet de loi sur les structures interprofessionnelles du secteur agricole. Le présent atelier qui se déroule à l’hôtel Nifur de Bohicon vise une meilleure promotion des filières agricoles à travers le renforcement des capacités des Organisations professionnelles agricoles (Opa).

Contribuer à l’amélioration du cadre juridique de promotion des filières agricoles au Bénin. C’est le but visé à travers la présente assise qui réunit, trois jours durant, les responsables des structures interprofessionnelles autour de la validation de l’avant-projet  de loi. Partie intégrante du Plan stratégique de relance du secteur agricole (Psrsa), financé par la Coopération technique belge (Ctb), l’initiative devra permettre de doter le secteur d’une loi fixant les modalités de création, d’immatriculation, de reconnaissance, d’organisation et de fonctionnement des organisations interprofessionnelles agricoles. Dans son mot de bienvenu, le Directeur de la législation rurale a contextualisé l’atelier avant de souligner que les agriculteurs doivent jouer un rôle économique majeur en s’organisant de manière performante. Le fait que les Opa évoluent dans un vide juridique est préjudiciable, selon lui, au développement des filières. Lesdits travaux devront donc leur permettre de fonctionner conformément aux règles de bonne gouvernance. Reconnaissant également la nécessité de doter les Opa d’un cadre législatif et règlementaire, le représentant du Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) a invité l’ensemble des acteurs impliqués à participer activement aux travaux en vue de l’amélioration du texte de loi. De même, une feuille de route sera élaborée à l’issue des travaux pour la suite des actions à mener. Il a, pour finir, rassuré de la disponibilité de l’autorité ministérielle à accompagner l’essor du secteur.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE