Réformes constitutionnelles:Les propositions de Juste Codjo pour la démocratie béninoise

Réformes constitutionnelles:Les propositions de Juste Codjo pour la démocratie béninoise

0
PARTAGER

La salle de conférence de Sun Beach hôtel a servi de cadre à une conférence publique qui avait pour thème « Présentation d’un modèle de démocratie consensuelle adapté aux réalités du Bénin ». C’était le jeudi 31 mars 2016.
« Un modèle de démocratie consensuelle adapté aux réalités du Bénin » ! C’est à cette tâche que s’est donné le politologue béninois Juste Codjo. En effet, dans le cadre des recherches pour sa thèse de doctorat, ce Béninois vivant aux Etats-Unis a voulu s’intéresser à la démocratie béninoise qui, aujourd’hui, a 26 ans de pratique.

Après avoir fait la genèse de la démocratie, il a posé le diagnostic de cette démocratie qui, pour lui, est caractérisée par certains maux dont l’abus de pouvoir par l’exécutif, la politisation de l’administration publique, la fragilisation des libertés publiques et individuelles, le marchandage politique accru et le marasme économique. etc… Face à tous ces problèmes, l’on se demande souvent si c’est le régime présidentiel qui est la cause de tous ses maux. Et à cette question, le conférencier a démontré que le choix de régime est en partie responsable de cela. Pour lui, nous sommes dans un régime ou le chef de l’Etat a tous les pouvoirs et est très fort, car il peut contrôler toutes les institutions de la République. C’est pour cela qu’il propose de réformer le système partisan en insérant par exemple le financement public qui sera accordé uniquement aux partis siégeant au parlement et dans les conseils municipaux. Ceci permettra de réduire le nombre de partis politiques à long terme et surtout éradiquer progressivement le marchandage politique et favoriser l’émergence de partis politiques d’envergure nationale portant des idéaux. Lors de son exposé, il propose également la réforme du pouvoir exécutif qui consistera à élire désormais le chef de l’exécutif par la majorité parlementaire comme c’est le cas en Afrique du Sud. Ce chef de l’Exécutif pourra déterminer et conduire la politique de la nation. L’autre réforme très importante que le politologue Juste Codjo propose est la création d’un Haut conseil de la République qui est une autorité morale et administrative qui sera composée de 07 membres apolitiques et tous âgé de 70 ans au moins qui siègeront à vie. Ce Haut conseil aura pour missions de veiller à la paix et à la stabilité du pays, à la préservation des valeurs cardinales propres au peuple béninois et au bon fonctionnement de l’administration publique. Des résultats sont attendus lorsque ses différentes réformes seront mises en œuvre. On peut citer par exemple la réduction de l’abus du pouvoir par l’exécutif, la dépolitisation de l’administration qui sera désormais sous la responsabilité du Haut conseil de la République, l’assainissement du processus de gouvernance, le renforcement des pouvoirs locaux et de meilleures chances de prospérité économique. Pour illustrer cela, l’exemple du système iranien a été exposé aux participants afin de leur permettre de mieux appréhender les propositions. A la fin de l’exposé, plusieurs participants ont posé des questions d’éclaircissement et des contributions. Tous sont unanimes qu’il faut changer le modèle de démocratie que nous avons aujourd’hui afin qu’il soit au service du mieux-être des Béninois.

Nelson Avadémey
(Stag)


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE