Accueil Société

Recrutement d’un mandataire au Port de Cotonou : La plateforme portuaire à nouveau paralysée pour 48h

0
PARTAGER

La grève de 48 heures déclenchée depuis la semaine dernière par les syndicats des travailleurs de la plateforme portuaire sera à reconduite dès ce jour, jeudi 22 juin 2017. Les activités portuaires seront à nouveau paralysées du jeudi au vendredi.  Un mouvement de grève à compter de ce mercredi, 14 juin 2017. Les Syndicats des travailleurs du Port Autonome de Cotonou (PAC), de la Cobenam, de la Sobemap du Cncb, de l’Asecna et du TTP ont décidé d’observer un arrêt collectif de travail sans service minimum avec tacite reconduction pour exiger le retrait pur et simple de l’Avis d’Appel Public à Candidature pour le recrutement d’un mandataire pour la gestion du Port de Cotonou. Malgré les tentatives d’intimidation, les travailleurs se disent fortement mobilisés pour contrer la volonté du gouvernement de tout privatiser. Ceci pour sauvegarder les acquis socio-professionnels des travailleurs. Les partenaires sociaux de la plateforme portuaire n’entendent pas laisser le Port de Cotonou ni les sociétés d’Etat sous tutelle du Ministère des infrastructures et des transports être gérées comme la baraque subir le même le sort que la Sonapra, selon les responsables syndicaux. Ils exigent entre autres, l’annulation pure et simple de toutes les procédures tendant à la privatisation du Port de Cotonou ; la reprise immédiate des opérations d’empotage et de dépotage par la SOBEMAP sur son parc à l’instar de Bénin Terminal ; l’annulation sans délai des arrêtés signés non ventilés par le Ministre des Infrastructures et des Transports portant octroi d’agréments de manutentions aux sociétés ATRAL et PIK NET WORK au Port de Cotonou le retour du BESC au Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB) aux fins d’assurer l’équilibre d’exploitation de l’entreprise.

Aziz BADAROU


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here