Reconstruction partielle du marché Dantokpa : Qu’est-ce qui bloque la livraison du...

Reconstruction partielle du marché Dantokpa : Qu’est-ce qui bloque la livraison du chantier ?

1
PARTAGER

(Le génie militaire pointé du doigt accusateur)
Prévu pour le 15 février 2016, conformément au planning préalablement défini, le chantier de reconstruction partielle du marché Dantokpa n’a toujours pas été livré jusqu’à ce jour. Le délai contractuel fixé n’a donc pu être respecté malgré la détermination du génie militaire qui y a travaillé de nuit comme de jour pour l’accélération des travaux. Le Comité de mobilisation des ressources (Comores) mis sur pied à cet effet, serait-il en train de faillir à sa mission ? Chose curieuse, le Comores n’a toujours pas clarifié la situation bien que la livraison du chantier accuse d’un retard inquiétant. Après le mouvement d’humeur des usagers du marché Dantokpa sur le ministère de la décentralisation pour exiger la libération de leurs boutiques, nous avons effectué une descente sur le terrain pour constater l’état des travaux de construction. Tout semble pourtant déjà fini. Qu’est-ce qui bloque alors la livraison des chantiers ? Difficile de le dire. Mais déjà, le génie militaire est pointé du doigt accusateur dans le retard caractérisant la livraison du chantier. Dans un entretien, le Dg/Sogema, Armand Gansè a confié que seul le Génie militaire est habileté à donner les clefs (geste consacrant la fin des travaux). Il poursuit en déclarant que selon le Génie militaire, l’alimentation du site en eau et l’électricité (qui s’élève à 450 millions de francs Cfa), marquera la fin des travaux et la remise des clefs à la Sogema qui pourra, à son tour, recaser les sinistrés. Toutefois, il importe que le Comores monte au créneau pour clarifier la situation.

A.B


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE