Recherche syndicale et lutte contre les violences faites à la gente féminine...

Recherche syndicale et lutte contre les violences faites à la gente féminine : La Cosi-Bénin met en service une bibliothèque et une ligne verte

0
PARTAGER

La Confédération des Syndicats Indépendants du Bénin (Cosi-Bénin) a procédé, le vendredi 22 juillet 2016 dans l’enceinte de la Bourse du Travail, à la mise en service de deux entités. Elles vont contribuer au renforcement de la nouvelle dimension que prend la Cosi-Bénin dans le monde syndical..

Il s’agit du Centre d’Accompagnement Psychologique et Juridique des femmes Victimes de violences (CAPJ) à travers une ligne verte (21 30 73 31) et de la Bibliothèque de Recherche et de Formation Syndicale de la Cosi-Bénin. Pour Noël Chadaré, Secrétaire général de la Cosi-Bénin, ces deux entités s’inscrivent dans la droite ligne des ambitions et des options stratégiques de sa confédération. « Ces options stratégiques visent à faire de l’Organisation une confédération véritablement progressiste, au service des travailleurs et au service de la population béninoise toute entière », a-t-il expliqué. En mettant en place le CAPJ à travers la ligne verte, aux dires du Sg Chadaré, la Cosi-Bénin entend donner à la promotion de la femme sa place dans le développement. La bibliothèque, elle offre aux travailleurs un espace où ils pourront avoir accès aux ouvrages, textes de loi, rapports et conventions en lien avec la législation du travail sur le plan national et international. Le Sg Chadaré a ensuite exhorté les responsables appelés à gérer ces deux entités à en faire de véritables centres d’attraction. Des mots d’exhortation quisont bien tombés dans les oreilles de Mme Philomène Zountchégbé Ekpo, coordinatrice du CAPJ et M. Georges Azonmahou, responsable de la bibliothèque, tous deux conscients de la tâche qui leur est confiée.

Olphyz KOUNDE (Coll)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE