Quelques réactions et témoignages/ Isidore Agnoun-Basso, 2ème adjoint au maire de Bohicon :...

Quelques réactions et témoignages/ Isidore Agnoun-Basso, 2ème adjoint au maire de Bohicon : « On ne comprend pas pourquoi tant d’agitations »

0
PARTAGER

« Je ne peux pas dire avec exactitude les causes en ce sens que ce matin on était là quand on a vu un monde de conducteurs de taxi moto se pointer devant la mairie. Mais avant cela, on avait eu un coup de fil nous précisant qu’au cours de l’opération de contrôle des motos sans rétroviseur, un usager est tombé parce qu’il aurait été brutalisé par un policier. On voudrait aller sur les lieux quand on nous a dit que le calme est revenu.

A notre grande surprise, on a constaté ce grand attroupement devant la mairie. On en était là quand des pneus ont commencé par être brûlés. C’est la situation. La victime est allée aux soins. Mais on ne comprend pas pourquoi tant d’agitations. Nous voulons profiter de votre canal pour inviter la population au calme. En réalité, au regard de ce qui s’est passé, on ne devrait pas assister à de telles scènes. On se pose mille et une questions…… »

Célestin Tossa, conducteur de taxi-moto et témoin de la scène : « Ce n’est pas bien ce que font les policiers »

« Aujourd’hui très tôt le matin, aux environs de 9heures, les policiers sont venus garer devant le collège Mgr Steinmetz pour arraisonner les motos sans rétroviseurs et les surcharges. Il y avait un motocycliste qui a quitté Abomey pour Bohicon. Lui, il n’avait pas les deux rétroviseurs. Un policier a alors tenté de l’arrêter. Mais le gars ne voulait pas obtempérer. Automatiquement, le policier lui a tenu le guidon en pleine circulation et le gars est tombé évanoui. Ce n’est pas bien ce que font ces policiers. Et chaque fois, c’est eux. »

Propos recueillis par Z T (Br Zou-Collines)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE