Promotion du tourisme en zone humide par l’ONG SDD : Le «...

Promotion du tourisme en zone humide par l’ONG SDD : Le « Ncct » fait découvrir les merveilles touristiques du Bénin

0
PARTAGER

L’organisation non gouvernementale dénommée « La Société de Développement » (SDD) a organisé dans la commune de Sô-Ava, le samedi 2 avril 2016, le ‘’Nokoué Cross Country Touristique (Ncct)’’. Une course à pieds sur 7,2 Km de pistes digues, entre les villages d’Ahomey-Gbékpa, Gbégbomey et Gbéssou. Cet événement qui est à sa première édition était placé sous le parrainage de Paul Hounkpè, Ministre de la Culture, l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme.

La réalisation effective du « Nokoué Cross Country Touristique » est l’aboutissement d’un rêve de promotion touristique innovante, porté depuis près de 10 ans par Francis Septime Atchêkpé, Secrétaire Exécutif de l’ONG « La Société de Développement », et Denis Zanmènou, chargé de programmes de la même ONG. L’idée à la base de cette initiative au Bénin, est de faire découvrir les richesses touristiques des zones humides, mais dans une approche qui intègre les villages lacustres, les villages semi-lacustres ainsi que ceux sur terre ferme aux abords des lacs, lagunes, rivières et fleuves et directement influencés par ces plans d’eau. Ainsi, grâce aux soutiens du ministre en charge de la culture de l’artisanat et du tourisme, Paul Hounkpè, l’activité a pu se tenir au travers des jeux et loisirs.  

Aperçu touristique…

Plusieurs localités dans les communes de la basse vallée de l’Ouémé avaient été prospectées, depuis quelques années, pour identifier des villages susceptibles d’accueillir une initiative qui intègre à la fois espace lacustre et terre ferme environnante. Quelques tentatives pour passer à la concrétisation entre temps n’avaient pu aboutir. La découverte du village de Gbéssou, dans l’arrondissement de Houédo-Aguékon dans la commune de Sô-Ava, il y a environ deux ans, a été le déclic qui a permis de réaliser le samedi 2 avril 2016 la première édition du ‘’Nokoué Cross Country touristique’’. Le village de Gbéssou au bord du lac Nokoué est un milieu en retrait dans Sô-Ava qui n’est jamais inondé. Ce village a une riche histoire coloniale, pour avoir abrité une résidence d’administrateurs français, un camp militaire, un champ de tir et une poudrière de l’armée coloniale, une prison, un poste de douane, etc. L’environnement reste encore relativement protégé dans ce village puisqu’on a l’air  frais, de grands arbres très ombrageux, plusieurs  variétés de plantes.  Le village de Gbéssou étant accessible par voie d’eau en pirogue à partir de l’embarcadère de Sô-Ava en 45 minutes voire plus, et par voie de terre sur pistes digues à partir du village  sur pilotis de Ahomey-Gbékpa, cette position a déterminé son choix comme destination carrefour du Nokoué Cross Country touristique. La dimension touristique de cette activité a consisté en plusieurs volets, à savoir  l’histoire de la localité en partie ressortie dans les allocutions; le transport des coureurs venus de Cotonou et d’ailleurs par barques motorisées sur le lac Nokoué sur plus de 10 km, entre les embarcadères de Sô-Ava et de Ahomey-Gbékpa. Les coureurs ont eu ainsi l’occasion, pour la première fois pour beaucoup d’entre eux, de traverser un lac en pirogue, de contempler le paysage et l’habitat fait de maisons sur pilotis, les scènes de pêche et de passants en pirogues. La traversée des pistes digues ayant de chaque côté d’immenses champs de produits vivriers, des prairies et des plantations d’arbres et de palmiers a constitué aussi une merveille pour les coureurs, malgré la préoccupation de gagner la compétition.  La Ligue Régionale Atlantique-Littoral d’Athlétisme du Bénin ; ADIPRO Sports et la mairie de Sô-Ava ont soutenu l’événement, de même que l’accompagnement décisif de Nicolas Akotchaé, Directeur Général de l’Agence Nationale de Développement et de Promotion du Tourisme (ANDPT) venu sur les lieux, les ressortissants du milieu dont Gabriel Dossou natif de Gbéssou et ancien chef de la circonscription scolaire de Sô-Ava, Fulbert Godonou, les chefs, les jeunes et les femmes des villages traversés.   

Teddy GANDIGBE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE