Promotion de l’excellence au sein de l’Armée béninoise : L’autre grand défi...

Promotion de l’excellence au sein de l’Armée béninoise : L’autre grand défi qui attend le ministre Candide Azannaï

0
PARTAGER

Quelques jours seulement après sa prise de fonction, le ministre de la défense nationale, Candide Azannaï fait l’unanimité au sein de la grande muette. Ceci, en raison des premières décisions prises par l’autorité ministérielle notamment l’ultimatum de 48h donné à la hiérarchie militaire pour retrouver et restituer aux militaires, les sous relatifs à la sécurisation du dernier scrutin présidentiel et le choix uniquement des militaires comme gardes-du-corps en République du Bénin. Cependant, l’autre grand défi à relever par l’autorité reste la promotion de l’excellence au sein de la grande muette.

Le recrutement des officiers au sein des Forces armées béninoises (Fab) se fait jusque-là sur la base des critères suivants : niveau d’études Baccalauréat + 2 et un âge de 25 ans au plus. Chose curieuse, avec l’instauration du Système Licence-Master-Doctorat (Lmd) dans l’enseignement supérieur au Bénin, bon nombre de jeunes soldats sont nantis de diplômes de licence et de maitrise. Le paradoxe est que dans le processus de recrutement, ces compétences sont délaissées et oubliés pendant que dans d’autres corps, l’on prône déjà l’excellence en recrutant avec le niveau d’études de la Maitrise avec un âge exigé de 30 ans au plus. Un critère qu’il faudra également insérer désormais dans le processus de recrutement des officiers au sein de la grande muette. Et comme pour sonner l’alerte, un recrutement d’officier est en cours et sera bientôt clôturé et il faille que le ministre de la défense nationale, Candide Azannaï (Photo) intervienne afin de donner une chance à ces soldats qui se battent pour rehausser leur niveau intellectuel malgré les autres servitudes. Très apprécié actuellement par les hommes de rangs, l’autorité ministérielle pourrait donc confirmer tout le bien qu’on pense de lui en faisant de la promotion de l’excellence au sein de l’Armée, l’une de ses plus grandes priorités.

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE