Promotion de la création au Bénin : L’APIEX aguerrit les jeunes entrepreneurs

Promotion de la création au Bénin : L’APIEX aguerrit les jeunes entrepreneurs

0
PARTAGER

(L’APIEX au service de la pérennité de l’entreprise nouvellement créée)
Dans le cadre de la promotion de la création d’entreprises viables et dans le souci d’assurer la pérennité de l’entreprise nouvellement créée, l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEX) a lancé, vendredi 23 septembre 2016, en partenariat avec le Cabinet GBEDAHI, une série de formations gratuites à l’intention des nouveaux créateurs d’entreprises au Bénin. La cérémonie de lancement a eu pour cadre, la salle de conférence de la structure.

Cette série de formation tient de la volonté de la direction générale de l’APIEX, d’offrir aux promoteurs des entreprises nouvellement créées des rudiments nécessaires pouvant permettre à leur structure, de survivre durant les trois premières années. Ainsi, les experts José Armand GBEDAHI et Georges Thierno Samé auront pour tâche de mettre en œuvre, un programme de renforcement gratuit de capacités et de compétences des nouveaux créateurs d’entreprises autour des thématiques tels que la recherche de financement, le montage des dossiers de financement, le montage des dossiers d’appel d’offre, les obligations comptables, fiscales et sociales d’une nouvelle entreprise. A travers ces séances de formation, qui se dérouleront désormais tous les vendredis à l’APIEX, l’agence entend apporter un accompagnement, un coaching et un appui personnalisé aux nouvelles entreprises afin de les amener à terme à assurer leur pérennité. La finalité de ce programme est de contribuer à réduire sensiblement le taux de mortalité des entreprises nouvellement créées et à améliorer le tissu économique avec la présence d’entreprises viables. A la cérémonie de lancement, le Directeur général de l’APIEX, Is Dine Bouraïma, a exhorté les participants à l’assiduité pour une meilleure assimilation des enseignements en vue d’une bonne pratique sur le terrain.

Que d’ambitions pour les entreprises béninoises ?

L’APIEX est la résultante de trois autres sociétés d’Etat à savoir : l’Agence béninoise pour la promotion des échanges commerciaux (Abepec), le Guichet unique de formalité des entreprises (Gufe) et le Centre de promotion des investissements (Cpi). Placée sous la tutelle de la présidence de la République elle a pour mission : d’être un centre de recherches et d’identification des investisseurs, de faire la promotion du Bénin comme destination pour l’investissement, d’être un centre d’accueil et d’accompagnement des investisseurs et de facilitation des procédures et demandes administratives. Ainsi, dans le cadre de la facilitation des affaires, le gouvernement du Bénin à travers l’APIEX a opéré plusieurs réformes visant à rendre facile et plus accessible la création d’entreprises. Au nombre de ces réformes, figurent entre autres la subvention des frais de prestations de l’APIEX liés à la formalisation des Entreprises, l’accessibilité des statuts types des Sociétés à Responsabilité Limitées (SARL) en ligne. La mise en application de la Taxe Professionnelle Synthétique (TPS) qui est un impôt basé uniquement sur le chiffre d’affaire et qui englobe quatre (04) taxes en une seule s’inscrit dans la même dynamique d’allègement des charges des entreprises. Toutes ces mesures incitatives ont permis au Bénin d’améliorer sa performance dans le classement Doing Business en faisant gagner 13 points à l’indicateur création d’entreprise en 2014 et 56 points en 2015. Ainsi, 12191 nouvelles entreprises ont été créées du 1er janvier au 31 août 2016 par l’APIEX dont 2858 entreprises sociétaires, 8627 entreprises individuelles (établissements) et 706 enregistrements au statut de l’entreprenant. Le délai de formalisation réglementaire de 1h de temps ouvrable demeure d’actualité. Toutefois, des perturbations surviennent au niveau de l’interconnexion. Ce qui rallonge occasionnellement les délais de formalisation des entreprises. Cependant, il convient de souligner que le modèle béninois de guichet unique implémenté au sein de l’APIEX pour la formalisation des entreprises fait école et est fortement convoité dans la sous-région. Pour preuve, des délégations de structures homologues d’appui au commerce de pays africains, soucieuses de s’inspirer de ce modèle, ont effectué cette année, des missions d’immersion auprès de l’Agence. Face à cet engouement à la création d’entreprise, la direction générale de l’APIEX a décidé de ne plus laisser les entreprises nouvellement créées évoluer sans leur donner les rudiments nécessaires pouvant leur permettre de survivre durant les trois premières années.

Th. A.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE