Projet « GRAND PORTO-NOVO » : Nathaniel Koukpémédji invite à sa concrétisation

Projet « GRAND PORTO-NOVO » : Nathaniel Koukpémédji invite à sa concrétisation

2
PARTAGER

Le Samedi 11 juin 2016, à l’hôtel Freedom Palace à Avakpa dans le  troisième arrondissement de la ville de Porto-Novo, s’est tenue une conférence de presse organisée par  le deuxième adjoint  au maire de la commune d’Adjarra Nathaniel Koukpémédji. Celui-ci au nom des instigateurs du projet le « GRAND PORTO-NOVO » : Fédération des communes environnantes avec Porto-Novo, a exposé l’importance d’un tel projet et a invité  les siens à sa  concrétisation.

Manque de ressources financières, manque de cadres techniques, conflits liés aux domaines et aux limites territoriales, sont entre autres, les maux auxquels font face les communes. Pour pallierces situations, certaines personnes averties et cadres,ont réfléchi et ont trouvé que la fédération des communes s’impose.D’où le «Grand Porto-Novo». Pour le deuxième adjoint au maire de la commune d’Adjarra, Nathaniel Koukpémèdji, les communes telles que Adjarra, Avrankou, Akpro-Missérété, Sèmè-Kpodji et Aguégués doivent fusionner avec la commune de Porto-Novo pour former le Grand Porto-Novo. Les avantages, à l’entendre sont nombreux. Par exemple, le manque de foncier auquel est confrontée la ville capitale pour abriter les institutions en tant que capitale du Bénin, serait du passé. Les anciennes communes environnantes deviendraient des arrondissements au sein du grand Porto-Novo. Le budget de cette fusion serait consistant et pourra permettre la mise en place de bonnes politiques de développement. « Ceci nécessite du sacrifice et la renonciation du statut du leader chez les conseillers et maires » a toutefois reconnu Nathaniel Koukpémèdji qui va inviter tous les fils et filles du Grand Porto-Novo à soutenir ce projet.

Kola PAQUI( Br Ouémé Plateau)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Voilà enfin une bonne idée pour développer Porto-novo et ces environs. le Grand Porto-Novo à mon avis est la porte du développement de notre cher et beau capital. J’invite les députés et les constitutionnalistes à voir la faisabilité. Dans le car ou se sera faisable nous prions les élus locaux de faire peuvent d’humilité pour laisser une partie de leur autorité pour que cela se réalise

  2. je ne savais qu’il reste encore des hommes politiques de nos villages qui réfléchissent mieux comme ça il que les portonviens même soutiennent vraiment cette très géniale

LAISSER UN COMMENTAIRE