Projet de bitumage de routes dans les collines: Le gouvernement soulage bientôt...

Projet de bitumage de routes dans les collines: Le gouvernement soulage bientôt les populations de l’axe Kétou-Savè- Oké-owo

0
PARTAGER

Les populations des départements des Collines et du Plateau peuvent désormais pousser un grand ouf de soulagement. Et pour cause, les axes reliant Kétou-Idigny-Igbodja-Savè longs de 85,8 km, Omou-Illadji-Mossoukagbé-Ayékotonyan, 26,6 km, et Savè-Oké Owo-Frontière Nigeria, 26 km, seront enfin bitumés. C’est la décision prise par le gouvernement de la rupture, en son conseil des ministres du mercredi 9 novembre 2016. Par cette mesure, le gouvernement exprime son souci d’œuvrer pour le développement des communes en facilitant l’accès aux différentes localités du Bénin. Une grande satisfaction pour les populations de ces communautés qui, à plusieurs reprises, ont assisté au lancement de bitumage et d’aménagement de ces axes routiers, notamment celui de Kétou-Savè, par l’ancien régime. Aussi, l’état de dégradation avancée de cette voix ajouté au non-respect des promesses faites par l’ancien régime, ont aussi suscité plusieurs plaintes et mécontentements dans le rang des populations conduisant à des mouvements de frustration sur ces axes routiers. Ce grand pas qui illustre un nouveau départ dans lesdits départements est également apprécié par les députés de la 7ème législature, en occurrence l’honorable André Okounlola. Lors de la présentation du budget portant exercice de l’Etat 2017 à l’Assemblée nationale, ce dernier n’a pas manqué de témoigner toute sa gratitude au gouvernement, par le biais du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané. Il a loué ce projet de bitumage de 118 Km de route qui va répondre aux attentes des populations. La réalisation de ces infrastructures comme annoncée par le Ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la république, Pascal IrenéeKoupaki, dans le compte rendu du conseil des ministres, sera appuyé par le soutien financier du Brésil, afin de poursuivre les actions d’extension et de modernisation des infrastructures dans notre pays. Il est à rappeler que ce projet a été initié depuis 2012 et n’a pu être exécuté, compte tenu du non aboutissement des négociations avec le Groupe ConsorcioConstrutor de Estrades du Brésil, malgré la signature en novembre 2014 d’un protocole d’accord indiquant que le projet sera financé sur le prêt autorisé par la Banco do Brasil pour un montant de 188 millions de dollars US soit 113 milliards FCFA. Pour cette fois, le Conseil a autorisé la signature à la fois de cet accord de prêt d’un montant de 188 millions de dollars US et du contrat de marché avec le Consortium, pour l’aménagement et le bitumage des 3 tronçons de voies.

Rastel DAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE