Procédures des affaires de stupéfiants au Bénin: Désormais, un guide pour les...

Procédures des affaires de stupéfiants au Bénin: Désormais, un guide pour les acteurs de la Justice

0
PARTAGER

Le chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Told Whatley et le Garde des Sceaux, Joseph Djogbénou, ont procédé, lundi 18 juillet à Cotonou, à l’ouverture d’un atelier de vulgarisation du manuel de procédures des affaires de stupéfiants. Cette rencontre vise à renforcer et à harmoniser la gestion des dossiers de ces produits au Bénin.

Les magistrats, les huissiers de justice, les avocats et les officiers de police judiciaire sont mieux outillés désormais, pour connaître des affaires de stupéfiants. Un manuel de procédures en la matière vient d’être rédigé grâce à l’appui financier des Etats-Unis d’Amérique, pour les aider à faire leur travail. Rédigé en 108 pages, c’est un document unique et facile à consulter.

A travers ce manuel qui fait l’objet d’un atelier de vulgarisation, le magistrat nouvellement nommé au parquet a entre ses mains un canevas cohérent pour aborder avec sérénité les procédures liées aux affaires de stupéfiants. Il permettra aux magistrats de trouver le cheminement à suivre, d’éviter les erreurs de procédures, de ne pas violer les principes et la démarche chronologique exigée par les textes de procédures en vigueur, s’est réjoui le chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Told Whatley. Il a ensuite indiqué que l’appropriation de son contenu contribuera à améliorer les relations entre les magistrats et les officiers de police judiciaire.
Après son lancement en mars dernier, place donc désormais à sa phase de vulgarisation. Elle consiste en une série de six ateliers appuyés par le gouvernement américain.
Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, présent à l’atelier, a saisi l’occasion pour saluer la contribution de l’ambassade des Etats-Unis. Il souhaite que ce cycle de formation soit périodique, en vue de permettre aux acteurs de la lutte contre les stupéfiants de sortir le Bénin de ce cercle infernal. Le ministre a par la suite lancé un appel vibrant aux partenaires afin qu’ils leur apportent des appuis pour la lutte efficace contre le trafic des stupéfiants et ses corollaires.
Ce manuel de procédures est subdivisé en quatre parties. Les deux premières parties s’intéressent aux stratégies et techniques de renseignement et d’enquête. Quant à la troisième, elle passe en revue les stratégies de poursuites et d’instruction. Dans la dernière, il est question de jugement et de l’audience correctionnelle.

Esther TOFFOUN (Stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE