Prisons : Changement Social Bénin (Csb) plaide pour de meilleures conditions de...

Prisons : Changement Social Bénin (Csb) plaide pour de meilleures conditions de vie en milieu carcéral

0
PARTAGER

L’organisation non gouvernementale Changement Social Bénin (Csb) a lancé sa cinquième quinzaine de plaidoyer pour l’amélioration des conditions de vie en milieu carcéral ce mardi 25 octobre 2016. C’était au cours d’une conférence de presse à la Maison de la société civile à Cotonou.

L’objectif de cette campagne de 15 jours est d’obtenir du gouvernement béninois l’amélioration des conditions de vies dans les prisons et autres lieux de détention car, selon eux, les détenus sont aussi des humains et ont également le droit de vivre dans des conditions hygiéniques.

Albert Gandaho, président de l’ong Changement social Bénin explique la pertinence de l’initiative :

“15 jours en fait pour rappeller que l’humanité n’a pas de frontières et que partout on est, dans n’importe quelle zone géographique qu’on est, on est humain cela veut dire quoi ? Cela veut dire que les questions d’hygiène, les questions de vidange régulière de fosses (septiques) en milieu carcéral soient des questions revues. 15 jours en fait pour rappeler que la santé publique aussi passe par là, par les milieux carcéraux”

Les organisateurs de cette campagne mèneront des activités de sensibilisation au cours de ces 15 jours dans plusieurs localités béninoise pour que le code pénale soit rigoureusement appliqué. L’ong Csb compte sur le soutien d’autres organisations pour mener à bien cette campagne notamment l’Ong Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat) et Amnesty International Bénin.

Présente à la cérémonie de lancement de la campagne, la directrice des droits de l’Homme au ministère de la Justice a assuré que le gouvernement faisait des efforts pour améliorer les conditions de détention. "Au niveau de la détention, le gouvernement est entrain de prendre des mesures pour qu’il y ait une meilleure vie dans les milieux carcéraux sans être, bien sûr, un el dorado pour les personnes en conflit avec la loi” a rassuré Inès Hadonou Toffoun

Djossa Carolini


ORTB

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE