Prétendue passation de service à la DEC/Porto-Novo : Kakpo Mahougnon « nommé...

Prétendue passation de service à la DEC/Porto-Novo : Kakpo Mahougnon « nommé » sans décret, refoulé

1
PARTAGER

Nommé, le nouveau Directeur des examens et concours n’a pu prendre fonction hier jeudi 14 avril 2016 comme souhaité par le ministre de tutelle. L’actuelle Directrice Catherine Bio Sarré  a refusé simplement de passer service en exigeant un décret lui notifiant son départ en lieu et place de l’arrêté d’un Directeur de Cabinet. Ceci, conformément aux textes en vigueur et pour le respect du parallélisme des formes.

Des bruits de bottes se sont fait entendre à la Direction des examens et concours hier. Le personnel, non content de la nomination de  Kakpo Mahugnon à la tête de cette institution et pour le fait que cette dernière n’a respecté aucune règle en la matière, s’est indigné par un sit-in à Porto-Novo. En effet, le cabinet du ministère de l’enseignement secondaire aurait, par un coup de fil, demandé à l’actuelle Dec de passer service dans un délai de 24h, c’est-à-dire hier, jeudi 14 avril 2016 à 15h. Toute chose que désapprouve cette dernière selon qui, on ne saurait la faire partir à deux jours seulement de l’examen de Certificat de qualification aux métiers (CQM). A l’en croire, on ne saurait banaliser le poste sensible qu’elle occupe en prenant un simple arrêté pour lui demander de passer service. Et ceci sans un décret pris en conseil des ministres. Une décision jugée inadmissible par Catherine Bio Sarré. « Et ce n’est pas en me présentant automatiquement le décret qu’on va me dire de passer service. Et je leur ai rappelé que le même monsieur qui m’a passé service, finalement mon prédécesseur-successeur là, il avait parlé de parallélisme des formes comme quoi, il a été nommé par décret et qu’il doit être remercié par décret. Je leur ai dit : Je fais la même chose » a confié l’actuelle Directrice des examens et concours. La délégation venue du ministère n’a pu faire plier cette dernière qui reste ferme sur sa décision. « Il n’en est pas question, vous n’allez pas faire de l’amalgame. Faites les choses normalement. Je n’ai pas passé service, pas parce que je m’y accroche ! Non » a lancé la Dec. Et de poursuivre « Je leur ai déclaré que je ne prends pas l’arrêté du Directeur de cabinet et qu’il faut un courrier officiel qui me donne quelques jours au moins pour passer le service. C’est alors qu’ils ont compris que jusque-là je n’avais même pas l’acte pour savoir de quoi il s’agit. Parce qu’ils disent demain officiellement (ce jour, vendredi), ils vont envoyer l’acte et je ferai des propositions étant donné que le lundi, il y a examen. Je leur ai dit que l’examen n’a même pas de réserve. Le Certificat de qualification aux métiers (CQM), il n’y a pas de réserve à çà. L’examen se déroule deux fois dans l’année. »

Le personnel de la Dec s’oppose à la nomination de Mahougnon..

Dans une déclaration lue dans la cour de la Direction des examens et concours, le personnel s’oppose à la nomination de Kakpo Mahougnon surtout au non-respect du parallélisme des formes. « La Directrice est appelée à faire valoir ses droits a la retraite. Cela ne nous gêne pas. Le ministre est libre de nommer qui il veut. Toutefois  nous n’accepterons pas que Kakpo Mahougnon puisque c’est de lui qu’il s’agit revienne dans cette maison qu’il a gérée avec terreur » a déclaré le porte-parole du personnel, Roger Adoté. Il aurait été chassé, selon lui, par un mouvement de soulèvement des agents longtemps méprisés, tortures, terrorisés, insultés, vilipendés, divisés,…etc.

Kola PAQUI et AB

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE