Premières décisions du ministre de la défense nationale : Candide Azannaï en...

Premières décisions du ministre de la défense nationale : Candide Azannaï en phase avec les soldats

11
PARTAGER

Outre le vent du « Nouveau départ » qui souffle au Bénin depuis le 06 avril 2016, un nouveau jour se lève également au sein de la grande muette depuis la prise de fonction du ministre de la défense, Candide Azannaï. Et pour cause, les premières décisions de l’autorité ministérielle sont très appréciées par les soldats.

Après avoir donné un ultimatum de 48 heures à compter de ce jour, lundi, 02 mai 2016, au Haut commandement militaire pour retrouver et restituer aux hommes de rangs, leurs primes de sécurisation du dernier scrutin présidentiel, le ministre de la défense vient encore de militer afin que seuls, les militaires soient choisis comme garde-du-corps en République du Bénin. En l’espace de quelques jours seulement, le ministre Candide Azannaï a posé un pas de géant, rassurant pour les forces armées béninoises. Approchés, plusieurs soldats affirment que l’homme semble maitriser mieux que quiconque, les peines des hommes de rangs. Pour rappel, dans le cadre de ces élections, il était prévu une somme de 160 mille francs CFA pour chaque homme de rang à raison de 80 mille f CFA pour le premier tour et 80 mille francs Cfa pour le second tour. Chose curieuse, les éléments n’ont perçu que 15 mille francs Cfa pour chacun des tours. Soit 30 mille francs CFA pour les deux tours. Comme pour réparer l’injustice faite à ces soldats, l’autorité en charge de la défense nationale a sommé le haut commandement militaire de restituer les 130. 000. F CFA restants qui devront revenir à chaque militaire sous 48 heures. Une décision, à l’origine de la liesse populaire actuellement dans les casernes. A en croire leurs confidences, il n’y a plus de doute que leurs conditions de vie et de travail ne soient nettement améliorées dans les tout prochains jours avec l’actuel ministre en charge de la défense nationale. Etant donné que dans l’armée, on ne dénonce pas : d’où l’appellation « Grande muette », il faut un ministre tel que Candide Azannaï pour comprendre leur amertume sans même qu’ils daignent ouvrir la bouche.

Désormais, plus prisonnier dans les casernes…

Ils pourront également se rendre beaucoup plus utile à la nation au lieu de rester chaque fois, prisonnier dans les casernes pour n’être sollicité sur le terrain qu’en cas d’affrontements. Désormais, seuls, les militaires seront désignés garde-du-corps en République du Bénin. Les policiers étant considérés comme des civils et les gendarmes comme des paramilitaires, les soldats viennent donc d’être rétablis dans la position qui leur convient. Voilà qui leur permettra d’avoir de nouveaux avantages financiers et autres. Toutefois, beaucoup de défis restent à relever au sein de cette grande muette où l’injustice règne en maitre. Il s’agit entre autres des violences sexuelles dont sont fréquemment victimes, les femmes militaires ; les brimades des plus jeunes gradés ; la gâchette facile des soldats qui est à la base de plusieurs bavures ; la mise à la disposition de tout soldat du « Livre vert »… Il urge vraiment d’assainir l’armée béninoise et de redonner confiance à tous.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

11 COMMENTAIRES

  1. vraiment un gros bug up mon ministre ! vraiment voil un bon travail, une vraie preuve du nouveau dpart ! puise Dieu vous guider dans vos actions.

  2. Courageux ministre Azana , vraiment merci vous pour avoir libr ses militaires qui souffrent tandis que les hauts grads jouissent allgrement des fruits de leur souffrance. Les militaires sont fiers de vous et vous exhortent aller plus loin dans les rformes en maison militaire

  3. Merci monsieur le ministre,reste le mode de dsignation des personnels des de dfense nationale et de scurit publique pour les missions de maintien de la paix l’extrieur.un nid de corruption hautement organis.autres des spcialistes de ce service alors que tous connaissent les avantages lis la dite mission. je profite pour signifier que les gendarmes ne sont pas paramilitaires plutt militaires de la gendarmerie.

  4. monsieur le ministre de la dfense je remercie beaucoup votre courage et que DIEU le pre cleste vous assiste le long de votre mission.un rappel les gendarmes et les militaires suivent les mmes formations de base pendant 90jours avant de retourner l’ENG pour la formation de droit et divers

  5. les gendarmes sont des militaires et en plus les policiers ne sont pas des civils ils sont des paramilitaires .

  6. Il faut vraiment assainir le corps des arms et surtout de toute l’administration fier d’tre bninois depuis l’re de la rupture

  7. franchement je suis d’accord avec me azann qu’il continue comme a sans interruption mille fois bravo pour son travail dans le nouveau dpart Dieu le gardera et le bnira

  8. Vraiment je flicite azanai pour avoir rtablir les militaires dans leur droit et je. Souhaiterais que force reste la loi

  9. cet acte que vous venez de poser confirme votre rang social.votre capacit a changer letat dans le quel notre pays.merci une fois encore pour le gouvernement de la rupture. vous pronez vraiment le dveloppement durable et l’galit des chances.je vous remercie

LAISSER UN COMMENTAIRE