Poursuite du Cafouillage à la DEC : Des machinations en cours pour...

Poursuite du Cafouillage à la DEC : Des machinations en cours pour décrédibiliser l’examen du BEPC

1
PARTAGER

Après la confusion caractéristique de la prise de fonction du nouveau Directeur des examens et concours (Dec), des machinations seraient, à nouveau en cours, pour jeter du discrédit sur les travaux du service informatique de la direction en mettant sur la place publique, les données de l’examen du Bepc. Un acte que dénonce le Chef Service informatique de la Dec, Koffi Messan Houngbédji dans un point de presse animé mercredi 04 mai 2016 à Porto-Novo. (Lire sa déclaration)

Peuple Béninois, Depuis un certain temps, notre attention est focalisée sur ce qui se passe à la Direction des Examens et Concours(DEC) de l’enseignement secondaire Technique et Professionnel. D’un arrêté illégal qui nomme le nouveau directeur par intérim au coup de force du Lundi 25 avril 2016 où un ouvrier et un huissier sont allés défoncer les bureaux de notre direction, nous continuons d’aller d’escalade en escalade. Je viens d’être interpellé en tant que Chef service informatique de la DEC de par toutes des directions départementales, que le Dec Mahougnon Kakpo vient d’envoyer un individu  au nom de Houndégamè Godfroid qui est en train de faire le tour pour collecter les données des examens, notamment du BEPC alors que nous sommes en plein travaux ad ’hoc. Il faut reconnaitre que du point de vue informatique, tout est fin prêt surtout pour l’examen du Bepc. Je m’étonne de cette démarche obscure du Dec qui n’a informé ni le Chef Service organisateur du BEPC ni moi l’informaticien en chef. Selon les dernières nouvelles, cet individu n’a reçu aucun papier administratif tel qu’un ordre de mission et se présente avec son permis de conduire pour récupérer les données informatiques du BEPC dans les DDEPS. J’ai eu à rencontrer le Directeur qui, à ma grande stupéfaction, me faisait comprendre qu’il n’a envoyé personne sur le terrain. J’interpelle l’opinion publique et en particulier les directeurs départementaux de l’enseignement secondaire que, en cas de problème, que les responsabilités soient situées. Je prends le peuple Béninois à témoin face à cette situation et à la préservation de mon intégrité physique, morale et sociale.

 Je vous remercie

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE