Pour mieux défendre ses positions à la COP22 : Le CNCC affine...

Pour mieux défendre ses positions à la COP22 : Le CNCC affine ses outils

0
PARTAGER

Du 07 au 18 novembre 2016 se tient à Marrakech (Maroc) la 22ème Conférence des parties (Cop22) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (Ccnucc). En prélude à cet événement mondial et pour une participation réussie du Bénin, le Comité national des changements climatiques (Cncc) organise du 13 au 15 octobre 2016 à Ouidah une session ordinaire préparatoire.

Présenter les principaux enjeux de la 22ème Conférence des Parties à la Ccnucc et de la 12ème Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kioto afin de dégager la position du Bénin sur les principaux sujets en discussion et à débattre à Marrakech. Ainsi se décline l’objectif de la session ordinaire préparatoire du Comité national des changements climatiques (Cncc). Durant trois jours, grâces aux diverses communications assurées par d’imminentes personnalités, telles que le professeur Michel Boko, l’ancien ministre Rogatien Biaou, il sera rappelé le processus et les règles de négociation sur les changements climatiques, dégager les priorités du Bénin, comprendre les opportunités et les avantages à tirer de la participation du Bénin et préparer les membres de la délégation béninoise à un partage des responsabilités.

Dans son mot de bienvenue aux participants, le Directeur général adjoint des Changements climatiques Justin Nata a souligné, qu’après 20 ans de discussion, la Cop21 qui s’est tenue l’an dernier à Paris, était celle de décision et qu’à Marrakech, il faudra que la communauté internationale aille sur le terrain des actions. La particularité de la Cop22, a-t-il dit, est qu’elle se tient au lendemain de l’entrée en vigueur de l’accord de Paris qui a marqué un pas décisif dans la lutte contre les changements climatiques dans le monde. Représentant le Pnud, Isidore Agbokou a souligné qu’en ratifiant à la fois la Convention et le Protocole de Kioto respectivement le 30 juin 1994 et le 25 février 2002, le Bénin a pris sa part de responsabilité dans la lutte contre les changements climatiques. Pour lui, il s’agira, lors de cette réunion préparatoire, de voir et apprécier les tâches et responsabilités du Cncc en vue d’une participation efficace du Bénin à la Cop22. C’est alors qu’au nom du Ministre du Cadre de vie et du Développement durable, la Directrice de cabinet Jeanne AcachaAkoha va inviter les participants à  opérationnaliser les acquis de la Cop 21 pour mieux appréhender les acquis et enjeux de la Cop 22 afin que le Bénin ne reste pas en marge des efforts déployés sur le plan mondial dans la lutte contre les changements climatiques.

B.H


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE