Pour la paix retrouvée au sein de l’EPMB et entre religions au...

Pour la paix retrouvée au sein de l’EPMB et entre religions au Bénin : Albert Tévoèdjrè annonce la construction d’un centre de santé à Kpoguidi

0
PARTAGER

Le vendredi 19 août 2016 à la salle de conférence du Ministère des affaires étrangères à Cotonou s’est tenue une rencontre d’informations organisée par le Centre panafricain de prospective sociale porteur de « l’initiative africaine de l’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel » et présidée par le révérend pasteur Alagbada de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin (EPMB) réconciliée, le ministre Aurélien Agbenonci et le professeur Albert Tévoédjrè frère Melchior, au sujet du projet de construction d’un centre de santé à Kpoguidi dans la commune de Sèmè-Kpodji. Toutes les tendances  religieuses étaient également présentes à cette rencontre d’information.

Un projet de construction d’un centre de santé pour matérialiser le retour de la paix au sein de l’EPMB. C’est justement l’objet de la rencontre, a signalé le révérend pasteur Alagbada, président de l’EPMB réconciliée.  Après avoir salué l’implication personnelle du chef de l’Etat pour le retour de la paix et tous ceux qui ont contribué à ce dénouement heureux de la crise, le révérend pasteur Alagbada a fait savoir que le Bénin a une mission providentielle pour la paix dans le concert des Nations.
Pour marquer le retour de la paix et montrer que la paix est un mot cher au Bénin, l’EPMB réconciliée a remis gracieusement un espace sis à Kpoguidi dans la commune de Sèmè-Kpodji pour abriter un centre de santé. Ce projet, a mentionné le révérend pasteur Alagbada,  est commun associant chrétiens, musulmans et adeptes des religions traditionnelles pour répondre ensemble à une préoccupation pressante d’une population éprouvée. Ce projet conjoint, a-t-il poursuivi, sera le premier anneau d’une chaine de réalisations sociales communément portée par un dialogue interreligieux au service du développement. Pour sa part, le ministre Aurélien Agbenonci a salué l’initiative et souhaité que tous travaillent pour que la paix soit  la fabrique du Bénin. Il est à noter qu’ils sont nombreux à répondre présents à cette rencontre : Représentants  des chrétiens, des musulmans ainsi que des adeptes des religions traditionnelles se sont retrouvés à la salle de conférence du  Ministère des affaires étrangères à Cotonou ce vendredi 19 août 2016 en répondant à l’invitation du Centre panafricain de prospective sociale porteur de « l’initiative africaine de l’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel ». Le professeur Albert Tévoédjrè, désormais frère Melchior, impressionné par le nombre important des participants, après leur avoir souhaité la bienvenue a mentionné que leur présence est la marque de leur attachement et à l’enracinement de la paix.

Kola Paqui


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE