Polémique autour de l’exploitation d’une carrière de granit

Polémique autour de l’exploitation d’une carrière de granit

0
PARTAGER

La carrière de granite de Kandi est objet de polémique. Et pour cause, son exploitation ne profite pas à la commune, encore moins aux populations.

La carrière de granite à ciel ouvert est exploitée, depuis quelques années, par différentes sociétés pour la construction de routes. Il s’agit des voies Kandi-Banikoara, Madécali-Iloua-frontière du Nigéria (terminées) et Kandi-Ségbana (en cours).
Les populations de la localité n’ont bénéficié d’aucune retombée de l’exploitation de la carrière sur leur situation, en dehors des nuisances auxquelles elles sont soumises.
Des voies s’élèvent de plus pour réclamer des dédommagements ou des mesures sociales d’accompagnement.
La question préoccupe aussi les autorités communales. Le maire de Kandi a expliqué que l’Etat est censé percevoir une redevance de cette exploitation pour ensuite reverser “un certain pourcentage” au budget de la commune. Mais jusque-là, le maire Alidou Démolé Moko attend toujours de bénéficier de cette redevance pour sa commune.

À plusieurs reprises, les populations ont voulu manifester leur mécontentement auprès de leurs élus. Le maire est parvenu à les en dissuader en leur promettant de clarifier la situation.
Il devrait tenir, ce jeudi, une séance de travail avec les responsables de la société Soroubat qui exploite la carrière, le bureau de contrôle du chantier routier et les représentants des populations.

D.G.H.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE