Polémique autour de la carte universitaire : Me Jacques Migan reçu par...

Polémique autour de la carte universitaire : Me Jacques Migan reçu par la ministre Marie Odile Attanaso

0
PARTAGER

La ministre de l’enseignement supérieur a reçu en audience dans la matinée d’hier Jeudi 22 septembre 2016 le bureau directeur du Front Républicain pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frdv). La question de la carte universitaire et la crise à l’Uac étaient les points que l’autorité a abordés avec la délégation du Frdv conduite par Me Jacques Migan.

Ne pas se fier aux rumeurs et comprendre le pourquoi du réaménagement de la carte universitaire étaient le leitmotiv de la visite de la délégation du Frdv. En effet, la délégation conduite par Me Jacques Migan a échangé avec le ministre de l’Enseignement supérieur sur la question relative à la carte universitaire. La non instauration d’une université pluridisciplinaire au cœur de la ville capitale, et l’invalidation de l’année universitaire à l’Uac ont également meublé les débats. Selon Jacques Migan, leur présence au ministère de l’enseignement supérieur est due aux multiples sollicitations des sages et notables de la ville de Porto-Novo. L’autorité Ministérielle a salué la démarche du Frdv qui, contrairement à plusieurs autres associations, s’est rapproché de son département pour débattre des questions de la nouvelle carte universitaire et de la crise à l’UAC qui défraient la chronique et plongent ce haut lieu de savoir dans une situation de crise. Selon les déclarations de la ministre, l’unité nationale, la qualité de l’enseignement et la rationalisation des ressources de l’Etat sont, entre autres, les raisons qui sous-tendent le réaménagement de la carte universitaire. Aussi, a-t-elle affirmé que les discussions se poursuivront avec l’équipe rectorale pour que les étudiants laissés pour compte soient réintégrés. « La réversibilité de la mesure de renouvellement de la carte universitaire ne dépend que du gouvernement », a confié la Patronne de l’enseignement supérieur. Ces explications fournies par la ministre de l’enseignement supérieur, ont satisfait le Frdv. Son secrétaire en charge de l’enseignement supérieur, Flavien Gankpé a indiqué que le gouvernement pourrait mieux faire en dotant Porto-Novo d’une université pluridisciplinaires compte tenu de son statut particulier. Dans cette dynamique, Me Jacques Migan, président a annoncé que le Frdv rencontrera le président de la république dans les tout prochains jours pour la suite des échanges.

Régis Hendrik Gnalandjo (Stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE