Point du voyage du maire de Parakou à Orléans : De nombreux...

Point du voyage du maire de Parakou à Orléans : De nombreux acquis pour le développement de la cité des Koburus

1
PARTAGER

Le maire de la commune de Parakou était à Orléans en France il y a quelques jours pour renforcer le partenariat Parakou-Orléans à travers un tour d’horizon sur la coopération Parakou-Orléans. Du point fait à son retour, il ressort de nombreux acquis pour le développement de la commune de Parakou, fruit d’une diplomatie municipale en marche.  

Faire le point de sa mission à Orléans en France. Tel est l’objectif du point de presse animé par le maire Karimou Souradjou A. dans la matinée du lundi 30 mai 2016. Le maire a rappelé les raisons de son déplacement à Orléans, il s’agit pour lui, d’une part, de faire avec les autorités de la ville d’Orléans le point de la coopération entre les deux villes afin de mieux engager la convention 2016-2018 et d’autre part de prendre part à une conférence sur la francophonie dénommée « les voix d’Orléans ». Pour ce qui est du point de la coopération entre Parakou et Orléans, Karimou Souradjou a fait savoir, qu’une analyse profonde des différentes actions a été faite relativement à la convention 2013-2015. Les deux partenaires ont exprimés leur satisfaction quand à la conduite des choses et la régularisation de certaines situations financières a été obtenue par le maire Karimou Souradjou. Quand à la convention 2016-2018 adoptée par le conseil municipal d’une valeur de 450 millions, dont 210 millions pour 2016, elle a reçu l’approbation des partenaires d’Orléans qui se sont d’ailleurs engagés à libérer leur contrepartie en Juin prochain. Cette convention a diversifié les domaines d’intervention avec un accent particulier sur la valorisation de la forêt et du musée de plein air de Parakou. Le maire Karimou Souradjou a profité de son séjour à Orléans pour visiter les sites et les équipements de transformations des ordures ménagères afin d’apprécier comment le travail se fait. Il a annoncé qu’une délégation d’Orléans séjournera dans les jours à venir à Parakou pour un renforcement de capacités des acteurs du secteur de la collecte des déchets de la ville, car pour lui, il faut que 90% des déchets soit transformé pour coller à la citation de Lavoisier qui dit « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ».  Le maire Karimou Souradjou a également échangé, négocié et obtenu un moratoire jusqu’au 15 juillet 2016 avec les autorités sanitaires d’Orléans au sujet du matériel médical d’une valeur de 2 milliards offert au CHUD-Borgou en souffrance  à cause de la contre partie de 440 millions. Le maire a aussi fait savoir qu’il est déjà rentré en contact avec le ministre de la santé pour la mobilisation des fonds afin de permettre à la ville de ne pas perdre ce matériel médical tant convoité par les autres pays de la sous-région. A la conférence sur la francophonie, les débats ont porté sur des questions de sécurité et de la partition de la femme dans les révolutions dans le monde.

Marx CODJO Borgou Alibori

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE