Plan stratégique 2017-2021 du PNE-Bénin : Affirmer le positionnement du réseau pour...

Plan stratégique 2017-2021 du PNE-Bénin : Affirmer le positionnement du réseau pour le développement du secteur Eau

0
PARTAGER

Les acteurs membres du réseau Partenariat National de l’Eau du Bénin (PNE-Bénin) et ses partenaires étaient en conclave du 18 au 19 octobre 2016 à l’hôtel la Diaspora de Ouidah. Au terme des deux jours de travaux, les participants ont examiné  le Plan stratégique 2017-2021 qui trace de nouvelles orientations lui permettant de jouer désormais, un rôle de veille stratégique dans la gestion des ressources en eau.

Après le dernier plan stratégique 2009-2015 venu à terme, la plateforme des acteurs du secteur de l’eau a entrepris de se doter d’un plan tenant compte du nouveau contexte et de ses ambitions pour le futur. Ce processus qui a démarré il y a plus de deux mois, est venu à maturité avec l’atelier de Ouidah qui a permis aux représentants des organisations membres, d’apprécier les axes et orientations stratégiques.

A l’ouverture des travaux, le président du Comité technique des experts du PNE-Bénin, Cyriague Adjinakou a salué la mobilisation des membres. Il a surtout justifié l’élaboration d’un nouveau plan stratégique après l’année 2015, qui a été une année carrefour sur tous les plans notamment en ce qui concerne le passage des Objectifs du Millénaire pour le développement aux Objectifs de développement durable (Odd). Mais aussi, sur le plan politique avec l’installation de nouvelles autorités qui aujourd’hui, ont la charge de la gestion du secteur. En félicitant les participants membres du réseau pour cet exercice, le Directeur général de l’eau, Adamou Worou Wara, a rappelé le rôle majeur d’accompagnement que joue le PNE-Bénin, et qui contribue à améliorer la gestion des ressources en eau dans notre pays.

Pour le président du PNE-Bénin, André Toupé, cet exercice s’est imposé au réseau. Tout simplement parce que le secteur a enregistré de nouveaux acteurs et le PNE-Bénin se doit aussi de se positionner par rapport aux nouveaux enjeux. Selon lui, il s’agit à travers le Plan stratégique, d’ « affirmer pour les cinq prochaines années, le positionnement du PNE-Bénin pour le développement du secteur de l’eau ».

Au cours des deux jours de travaux, les participants ont été conviés à revisiter les axes et orientations stratégiques proposés par le Consultant et le comité mis en place, en se fondant sur les enseignements appropriés des expériences pour donner une vision future au PNE-Bénin, acteur stratégique du secteur eau au Bénin.

Ce nouveau plan stratégique 2017-2021 du PNE-Bénin s’inscrit dans le contexte d’une évolution du cadre institutionnel sur la GIRE et où apparaissent de nouveaux défis relatifs à la coordination intersectorielle pour la promotion de l’intégrité dans le secteur de l’eau.

Sur la base d’un diagnostic profond qui a révélé en autres, le faible positionnement actuel sur toutes les problématiques émergentes du secteur eau, la persistance des tendances lourdes relatives à la gouvernance, l’éthique et la gestion du secteur de l’eau, le faible niveau de capacité des acteurs à tous les niveaux limitant l’efficacité des interventions…le réseau pour l’avenir, devra faire face aux défis du moment. Il s’agit d’œuvrer pour l’enracinement du dialogue intersectoriel et interinstitutionnel dans le secteur de l’eau, dynamiser la veille stratégique pour une efficacité du plaidoyer et de l’éthique dans le secteur eau ou développer une culture organisationnelle adaptée à la valorisation des acquis. Pour y arriver, quatre axes ont été identifiés : L’accompagnement aux acteurs de la GIRE et à la mise en cohérence des politiques sectorielles et intersectorielles liées à l’eau, la promotion de l’intégrité et de l’éthique pour une gouvernance effective du secteur de l’eau, l’impulsion des innovations de de gestion et de valorisation des ressources de l’eau et le renforcement institutionnel et réseautage du PNE.

Quid des échanges...

Au terme d’un bouillon d’échanges et des débats passionnants sur le futur rôle du PNE-Bénin dans le nouveau contexte, les acteurs ont amendé les axes et orientations stratégiques. Il ressort des échanges, qu’en dehors de son rôle traditionnel d’accompagnement qui pour les prochaines années, sera orienté vers la mise en cohérence des politiques sectorielles et intersectorielles, le PNE-Bénin est appelé à être un centre de ressources pour partager son expertise et ses expériences développées dans des actions pilotes de démonstration GIRE mais aussi en matière de plaidoyer.

Egalement, l’occasion de l’examen du plan stratégique a permis au PNE-Bénin de réfléchir sur les voies et  moyens pour renforcer son réseau à travers la dynamisation des Partenariats Locaux de l’eau (PLE) et le membership au niveau de ses organisations membres.

Au total, si au cours de la période 2009-2016,  le PNE-Bénin s’est donné comme mission le renforcement des capacités des acteurs sur la GIRE, le plaidoyer/lobbying, le renforcement du cadre institutionnel du secteur de l’eau…, avec le nouveau Plan stratégique 2017-2021, il se positionnera dans un rôle d’accompagnement des acteurs institutionnels pour la mise en cohérence des politiques sectorielles et intersectorielles liées à l’eau pour les cinq prochaines années .

Alain TOSSOUNON (Coll.)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE