Pause de la 1ère pierre de la construction de la gare routière...

Pause de la 1ère pierre de la construction de la gare routière moderne de Cotonou : Léhady Soglo concrétise le rêve des transporteurs

0
PARTAGER

Dans sa vision de rendre la ville de Cotonou belle et attrayante, le maire de Cotonou Léhady Vinagnon Soglo a, grâce au partenariat public-privé, initié un projet de construction d’une gare routière moderne des autocars dans le 8ème arrondissement de Cotonou. Les travaux de construction de ce joyau ont été officiellement lancés, jeudi 18 février 2016, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre en charge de l’environnement Théophile Worou, le deuxième adjoint au maire de Cotonou Augustin Houessinon représentant le maire de la ville de Cotonou Léhady Vinagnon Soglo et bien entendu les chefs d’arrondissement et plusieurs élus locaux de la ville.

Bientôt la fin des problèmes d’insécurité, de vol de bagages des passagers de la route, de l’existence de nombreuses gares routières d’autocars non conformes aux normes en la matière, de la dispersion des véhicules de transport en commun, de l’insuffisance des lieux de stationnement, de la contrainte de mobilité urbaine, de l’accroissement continu des moyens de transport et tout autre désordre qui s’observait quotidiennement à la place de l’étoile rouge et à plusieurs endroits de la ville dans le domaine du transport inter-urbain par autocars.

Sur initiative du maire de Cotonou en partenariat avec la Société des services publics urbains (Spu), une gare routière moderne sera bientôt construite dans le 8ème arrondissement de la ville. Une infrastructure de haut standing qui entre dans la vision du maire Léhady Vinagnon Soglo contenue dans son projet de ville « Pacte Cotonou 2020 » destiné à améliorer les conditions de vie des populations et à faire de Cotonou, la plaque tournante du transport inter urbain sous régional.

D’un coût global d’environ 2,5 milliard de francs Cfa, ce joyau sera construit dans un délai d’un an. L’ossature technique et architecturale de l’infrastructure à réaliser se présente comme suit : un espace de stationnement de 70 places, un hall voyageur arrivée et départ, un espace commercial, des bureaux d’escale pour les compagnies de voyage, une infirmerie, un poste de police, un bâtiment à caractère administratif pour la gestion de la gare, un centre d’affaires multimédia, etc…

Dans leurs interventions, la directrice générale de la Société des services publics urbains Mme Adeosi Gabasi et le ministre en charge de l’environnement M. Théophile Worou ont tenu à saluer la vision éclairée et l’engagement du maire Léhady Vinagnon Soglo à transformer le visage de la ville vitrine du Bénin.

La construction de cette infrastructure témoigne de la volonté du maire de Cotonou à donner la chance au secteur privé pour participer à la modernisation de la ville. En témoignent ces actions initiées par la mairie et portées par le privé. Il s’agit, entre autres, du transport urbain collectif par bus avec la société Benafrique Sa, de l’équipement en feu tricolore du carrefour Zongo financé par Maersk-lines, de l’aménagement de trois rues secondaires par Diamond bank, de la réhabilitation du complexe sportif Soweto de Dédokpo à Akpakpa par la fondation MTN, de la construction sur fonds propres de plusieurs bibliothèques dans la ville de Cotonou par la fondation Zinsou dirigée par la fille du premier ministre Lionel Zinsou, etc.

Cell.Com/mairie

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE