Partenariat administration territoriale et l’Ass-Nap : Les anciens parlementaires se mettent...

Partenariat administration territoriale et l’Ass-Nap : Les anciens parlementaires se mettent au service des collectivités locales

0
PARTAGER

Par une séance de travail tenue hier mardi 23 août 2016 à la salle du conseil des ministres de la préfecture du département de l’Ouémé, entre les responsables de la préfecture et l’Association nationale des anciens parlementaires du Bénin (l’Ass-Nap), les anciens parlementaires ont fait comprendre à l’administration territoriale le rôle non moins important qu’ils peuvent jouer dans le processus de développement amorcé par le Bénin.

Selon la présidente Rafiatou Karimou, les maux dont souffre le Bénin sont nombreux et aucune action visant à les résorber, ne sera de trop. Elle a soulevé la question du militantisme au sein des partis politiques qui n’est plus ce qu’il était. A l’entendre, les élus locaux et communaux ne savent pas souvent ce pourquoi, ils ont été élus. La présidentede l’Ass-Nap déplore aussi la méconnaissance des textes et lois en vigueur par ces derniers et la question d’établissement des actes de naissance dont l’importance n’est toujours pas perçue par les populations. Pour Rafiatou Karimou, l’Ass-Nap peut aider à corriger ces genres de choses en s’occupant du volet formation et sensibilisation afin que le travail soit allégé pour les élus locaux et communaux. « Nous sommes disponibles et disposés à apporter notre contribution pour l’édification de notre pays le Bénin », a-t-elle mentionné. Par la présente rencontre, L’Ass-Nap entend inviter l’administration territoriale et les collectivités locales à les solliciter pour des actions de sensibilisation, de formation, et même pour recueillir leurs expertises sur des questions de développement surtout que la plupart des membres de ladite association ont été des administrateurs.
Cette initiative a été saluée par le représentant du préfet du département de l’Ouémé, Sébastien Sokpon qui a promis de rendre fidèlement compte au préfet Joachim Akpity absent.

Pour finir, Rafiatou Karimou a annoncé faire le point de ces échanges au chef de l’Etat, le président Patrice Talon. L’Ass-Nap, compte,à l’en croire, aller dans les autres départements malgré les maigres moyens dont-elle disposerait. La seule subvention, va rappeler la présidente de l’Ass-Nap, vient de l’Assemblée Nationale.

Kola PAQUI (Br) (Ouémé Plateau)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE